Hyperloop, le moyen de transport supersonique

Notre Tony Stark à nous, Elon Musk, a enfin dévoilé les détails de son projet « Hyperloop ». Après avoir admis être déjà très occupé avec ses autres projets, les voitures électriques Tesla et les fusées spatiales SpaceX, l’homme d’affaires semble tout de même motivé pour voir son idée se concrétiser.

Dans les 57 pages du document mis en ligne le 12 aout, l’Hyperloop se présente comme un moyen de transport supersonique, un mélange de train et de Concorde circulant à quelque 1 220 km/h en pointe. Des capsules seraient propulsées à l’aide d’un champ magnétique crée par un moteur électrique proche de ce qu’on trouve dans la Tesla Model S et alimenté par l’énergie solaire

Los Angeles - San Francisco en 30 minutes

Chaque capsule accueillerait 20 passagers et serait en mesure de relier Los Angeles et San Francisco en 30 minutes seulement (600 km). Si cela sonne beaucoup comme un film de science-fiction, le fondateur de PayPal en parle très sérieusement et pense même que le projet pourrait aboutir d’ici une dizaine d’années, moyennant environ 6 milliards de dollars selon les premières estimations.

Cette somme reste toutefois moins importante que le projet de train à grande vitesse californien — 68 milliards — dont le temps de transports annoncés pour un tel trajet est bien plus élevé : 2 heures 40 minutes. Et contrairement à ce dernier, l’Hyperloop ne serait absolument pas sensible aux séismes puisqu’il n’utilise pas de rails.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Antoine DELOBEL
    Dans le document publié, il est question de capsules pouvant accueillir jusqu'à 28 passagers.
    0