L'intelligence artificielle aurait le QI d'un enfant de quatre ans

Une intelligence artificielle évoluée est similaire à la réflexion d’un enfant de quatre ans, révèle une étude de l’Université de l’Illinois.

Pour arriver à leurs fins, les chercheurs à l’origine de cette analyse se sont basés sur ConceptNet 4, une intelligence artificielle développée par le MIT. La comparaison a été mise en place en soumettant le programme au WPPSI, un test de QI de David Wechsler conçu pour de jeunes enfants. À la fin du test, les résultats ont révélé que ConceptNet 4 était à égalité avec ceux d’un enfant de quatre ans.

L'IA est dénuée de bon sens

ConceptNet 4 est un réseau sémantique qui contient une grande bibliothèque de données qu’elle utilise pour comprendre un environnement. Ainsi, elle sait qu’un saxophone est un instrument de musique, mais aussi qu’il est beaucoup utilisé par le Jazz. Elle peut ainsi créer des corrélations entre différents environnements. Aussi, lors du test, elle a réussi les questions logiques portant sur le lien entre une pomme et une banane, par exemple. Néanmoins, sur des questions de bon sens, elle est totalement dépourvue. « Pourquoi nous serrons-nous la main ? » est le type de question mettant en jeu la logique naturelle, laquelle ne peut être comprise par ConceptNet 4. La cinquième version de cette IA est en cours de développement. Il n’est pas prévu qu’elle raisonne mieux quant aux jugements rationnels.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Pulsar-san
    "Néanmoins, sur des questions de bon sens, elle est totalement dépourvue. « Pourquoi nous serrons-nous la main ? » est le type de question mettant en jeu la logique naturelle, laquelle ne peut être comprise par ConceptNet 4."
    Pardon ? Ceci n'est absolument pas une question de bon sens.
    Elle l'est pour vous parce que vous avez oublié l'origine de ce geste et s'il n'a pas été expliqué à l'I.A. elle n'avait aucun moyen d'en deviner la signification.
    Je suppose que, pour vous, ça signifie se saluer.
    Premier problème, ceci n'est pas valable partout dans le monde.
    Second problème, les enfants n'ont pas pour habitude de se serrer la main (ce qui pourrait justifier l'âge hypothétique de l'I.A.), ça leur est enseigné plus tard. Donc, comme je le disais plus haut, si ça n'a pas été enseigné à l'I.A., elle ne peut le deviner.
    Troisième problème, l'origine de ce geste a été oublié avec le temps car les gens n'ont plus pour habitude d'être armé.

    Par conséquent, si le reste du protocole d'évaluation de l'âge théorique de l'I.A. est fait sur le même genre de raisonnement, il est sérieusement biaisé !
    0