IBM cède sa division impression à Ricoh

IBM Après les disques durs en 2002, cédés à Hitachi, après les PC portables en 2004, vendus à Lenovo, IBM vient d’annoncer qu’il allait se séparer de sa branche impression (Printing Systems Divison). L’heureux bénéficiaire de cette transaction n’est autre que Ricoh.

Les deux entités vont d’abord prendre la forme d’une nouvelle société : InfoPrint Solutions. Dans un premier temps Ricoh disposera de 51% du capital mais cette part devrait être portée à 100% d’ici trois ans.

Bonne affaire

Le coût de la transaction s’élèverait à quelques 725 millions $. Considérant que le chiffre d’affaires généré par cette division est évalué à 1 milliard $, Ricoh aurait réalisé une bonne affaire.

La séparation entre Ricoh et IBM, au sein d’IPS, est prévue pour se faire dans une relative douceur. Big Blue continuera à assurer la maintenance, ainsi qu’un service de conseils et d’intégration, de son ancienne branche pendant encore cinq ans. Par ailleurs IPS pourra exploiter le logo et le réseau IBM pendant encore cinq ans.

L’analyse : IBM continu à se désengager progressivement de toutes ses activités hardware pour se concentrer sur les serveurs, les services et les logiciels. De ce point de vue la cession de sa branche impression à Ricoh était prévisible. L’avenir dira si elle s’est faite au moment opportun.