Carte d'identité électronique : tous fichés ?

La carte d’identité est en passe de devenir électronique. C’est tout du moins l’objectif de la proposition de loi « relative à la protection de l’identité » approuvée par la commission des lois du Sénat.

À l’instar du passeport biométrique, la carte d’identité nouvelle génération intégrera une puce contenant les informations d’identité de son propriétaire : nom, prénoms, date de naissance, lieu de naissance, adresse, taille, etc.

Une seconde puce pourra également prendre place sur cette carte. Elle sera destinée à la vie numérique du citoyen, « lui permettant de s'identifier sur les réseaux de communications électroniques et de mettre en œuvre sa signature électronique. » Cela reste en option et ne revêtira pas le caractère obligatoire de la première puce.

« Le fil rouge, c'est de rendre la carte beaucoup plus sécurisée qu'elle ne l'est aujourd'hui »
, explique le sénateur du Cher à nos confrères des Échos. Les détracteurs de ce projet de loi mettent en relief le risque que se constitue une base de données nationale des informations biométriques.

Le Sénat débattra de ce projet de loi le 27 avril prochain.