L'Imagine Cup à Paris : 5 jours et 3 médailles françaises

Imagine Cup 2008Imagine Cup 2008Après la finale française qui a permis aux meilleurs candidats hexagonaux de se qualifier pour la phase finale, la finale mondiale du concours Imagine Cup a rendu son verdict, après 5 jours complets de compétition entre les équipes venues du monde entier. La finale mondiale de la sixième édition de ces « Jeux Olympiques de l’informatique » se déroulant à Paris, nous avons pu nous rendre sur place et rencontrer les organisateurs et les compétiteurs, venus de 61 pays. Petit compte-rendu de 6 jours bien remplis…

Jeudi : cérémonie d’ouverture

Jeudi, en début de soirée à l’Hôtel de Ville de Paris, Ingrid Betancourt n’était pas la seule à l’honneur. C’est en effet ce soir-là que la compétition a officiellement commencé, après l’arrivée des équipes des 61 pays finalistes et des discours de Jean-Louis Missika, adjoint au Maire de Paris, de Jean-Philippe Courtois, Président de Microsoft International, de Joe Wilson, organisateur de l’Imagine Cup chez Microsoft Corporation, et d’Eric Boustouller, Président de Microsoft France.

Imagine Cup : Paris City Hall (Credit: Bernard Lachaud & Gilles Crampes)Imagine Cup : Paris City Hall (Credit: Bernard Lachaud & Gilles Crampes)Imagine Cup : Paris City Hall (Credit: Bernard Lachaud & Gilles Crampes)Imagine Cup : Paris City Hall (Credit: Bernard Lachaud & Gilles Crampes)

De vendredi à lundi : la compétition

C’est vendredi que les épreuves ont débuté, notamment avec celles de Project Hoshimi (orienté intelligence artificielle), de IT Challenge (gestion d’une infrastructure sous Windows Server 2008 pendant 24 heures d’affilée), algorithmique ou encore la réalisation d’un film court ou d’une histoire à base de photographies. Pendant ce temps, des équipes participant aux épreuves Développement de Jeu, Développement Embarqué ou Création d’interface se détendaient en attendant leur passage devant un jury, alors que d’autres corrigeaient les derniers bogues ou répétaient inlassablement leur présentation (en anglais) destinée à un jury composé entre autres d’anciens vainqueurs de la compétition. Aide au covoiturage, à l’économie d’énergie, la chasse au gaspillage ou au tri sélectif, surveillance de l’atmosphère... Vous l’aurez compris, le thème de cette année était l’environnement.

Imagine CupImagine CupImagine CupImagine Cup

Mardi : les résultats et la passation du drapeau

Après ces quatre jours souvent éprouvants pour les participants comme les membres du jury, tous se sont retrouvés au Carrousel du Louvre pour l’annonce des résultats. Cette année, les français auront raflé trois récompenses et reçu une proposition. Ainsi, Jean-Benoît Paux termine premier de l’épreuve IT Challenge, l’équipe Edelweiss se classe troisième de l’épreuve Software Design, tandis que l’équipe Jivad se voit récompensée par le prix de l’accessibilité pour son projet de conception d’interface. Quant à elle, l’équipe Smartcooking se voit proposer l’opportunité de développer son projet dans un environnement plus industriel. La remise des prix s’est terminée avec la passation habituelle du drapeau. L’année prochaine, c’est l’Egypte qui accueillera la finale mondiale. Envie de découvrir l’Egypte ? Rien de plus simple pour un étudiant...

Imagine Cup 2008  (Credits: Bernard Lachaud & Gilles Crampes)Imagine Cup 2008 (Credits: Bernard Lachaud & Gilles Crampes)

Et Microsoft dans tout ça ?

Microsoft est l’organisateur de l’Imagine Cup. Une équipe de Microsoft Corporation, mais aussi des responsables de plusieurs autres pays ont donc fait le déplacement en France. Dans un autre registre, les technologies utilisées par les étudiants sont des technologies et des produits Microsoft comme le Framework .Net (notamment WPF) ou Windows Server 2008 et Windows CE. Si Microsoft n’est vraisemblablement pas gagnant sur le plan financier, gageons que son image s’en voit améliorée, ce qui n’est pas un mal en ce moment. En effet, les compétiteurs interrogés affirment qu’ils ont gardé ou qu’ils garderont un très bon souvenir de leur participation et que ces quelques jours sont inoubliables. De même, les vainqueurs de la compétition expliquent qu’une telle référence sur un CV peut ouvrir certaines portes… dans les entreprises travaillant avec les technologies Microsoft évidemment.

Après la remise des prix, tout le monde s’est retrouvé dans une boîte de nuit réservée pour l’occasion, où étudiants et organisateurs de toutes les nationalités ont fait la fête jusqu’au petit matin, avant de repartir chez eux dans la journée d’hier... et peut-être se retrouver en Egypte l’année prochaine. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site officiel de l’Imagine Cup ainsi que le blog des Français.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • davidbenard
    M. Chouchane le retour :D
    0
  • Mathieu C
    Je suis jamais vraiment parti... :D
    0
  • HellSea
    euh, 3 médailles françaises sur combien de distribuées? si c'est 3 sur 5 c'est bien, si c'est 3 sur 500 médailles distribuées, c'est moins bien !
    d'ailleurs, on ne sait pas non plus depuis quand l'Imagine Cup existe, le résultat de l'année dernière (si la france a eu 12 médailles l'année dernière, je ne suis pas sur que ce soit intéressant de se congratuler), on ne connait pas le pays qui a eu le plus de prix, le nombre d'équipes françaises, le nombre d'équipe totale. c'est-à-dire plein de points qui auraient gagnés à être présent dans l'article pour augmenter le parallèle entre cette compétition et les jeux olympiques (ou comme vous dites, les "jeux olympiques de l'informatique")
    0