L'impression 3D défie la gravité

L'impression 3D avance rapidement. Elle peut retirer la vie avec des armes à feu, rendre la vie à un enfant grâce à une prothèse et même bientôt s'alimenter avec des pizzas. Vient désormais la phase artistique. La société Mataerial a construit un appareil en mesure d'imprimer des matériaux capables de résister à la gravité.

Contrairement à la majorité des imprimantes du genre, qui nécessitent un plateau horizontal pour fixer la matière, ici il est question de polymères thermodurcissables qui se fixent immédiatement après avoir été éjectée du canon, un peu à la manière du stylo 3Doodler de WobbleWorks, qui utilise quant à lui du plastique ABS chauffé qui se refroidit au contact de l'air. Il peut donc être utilisé dans toutes les positions, y compris contre un mur.

Mais là où le stylo 3Doodler n'a besoin que d'une simple prise de courant et se manie d'un simple geste du poignet, la machine de Mataerial est un bras mécanique plus imposant, dont le coût devrait être plus élitiste. La vidéo fournie par le constructeur laisse en tout cas entrevoir les possibilités de la machine, fixant des tiges de matériaux horizontalement contre un mur, comme insensibles à la gravité.

Mataerial Introduction

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire