Des imprimantes 3D pour hacker des menottes

Le hacking ne consiste pas seulement à forcer des verrous virtuels. Un expert en sécurité répondant au pseudo de Ray s’est attaqué à des menottes, bien réelles.


Pendant la conférence Hackers On Plante Earth (HOPE) à New York, Ray a illustré sa méthode pour ouvrir les verrous de certaines marques, annoncées comme sécurisés. Le but de sa démonstration est d’alerter les constructeurs sur les failles des menottes à clés unique (la clé d’un policier peut ouvrir les menottes de l’autre). Deux marques ont été essayé: Chubb et Bonowi. Bien sûr, il est normalement impossible de se procurer les clés dans le commerce. Pourtant, l’expert a pu rapidement les trouver, dont l'une sur eBay.


Une fois les clé en main, le hacker a simplement réalisé des copies sur Plexiglas grâce à une imprimante 3D. Couplé à un système de découpe laser, il a été en mesure de produire des copies en masse. Les deux marques n’ont opposé aucune résistance aux fausses clés en plastique.


Le hacker nuance néanmoins sa présentation : des méthodes de copies de clés sont déjà connues dans les mieux criminel et « si quelqu’un prévoit de s’évader d’une prison ou d’un tribunal, il peut le faire sans notre aide »

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • ghostspirit14@guest
    "dans les milieux" et non "les mieux"
    0