L'Ina récolte vos vidéos amateurs

Mémoires PartagéesMémoires Partagées

L’Institut National de l’Audiovisuel a lancé lundi son opération « Mémoires Partagées » qui a pour objectif de déterrer les vidéos amateurs qui auraient une portée pour l’Histoire nationale.

Les internautes sont massivement mis à contribution. L’Institut leur propose de numériser leurs vidéos personnelles puis de lui envoyer. Si elles sont déjà au format numérique, il ne reste plus qu’à les télécharger sur la plateforme DailyMotion

À l’inverse, si elles sont stockées sur VHS, bobines ou autre, le particulier est obligé de les faire numériser. À ce titre, l’Ina informe qu’il indique un partenaire à ceux qui le souhaitent. Ce dernier leur fera bénéficier d’une réduction et s’occupera de transmettre une copie des films numérisés à l’Ina.

Attention, pour être éligibles par ce programme, les vidéos doivent « témoigner d’une époque, d’un évènement ». Différentes thématiques dictées par l’Institut afin de faciliter le tri du participant. Ainsi, il n’y a pas que les vidéos Super 8 qui sont en lice. Une vidéo prise avec le dernier téléphone ou une caméra récente est aussi la bienvenue, pourvu qu’elle s’inscrive dans le patrimoine national.

L’opération Mémoires Partagées est tout d’abord testée en Aquitaine avant de passer au stade national. La thématique imposée comprend la Libération, mai 68 ou encore le bicentenaire de la révolution. Une fois réceptionnées à l’Ina, les vidéos sont visionnées et notées par les spécialistes de l’Institut. Les meilleures seront retenues pour être diffusées dans la banque vidéo du site Internet de l’Ina.
L’opération va peu à peu s’étendre pour toucher toute la France en 2013. 

Mémoires Partagées

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire