Instantbird, le messenger Open Source

InstantbirdInstantbirdInstantbird est un petit nouveau dans le monde de la messagerie instantanée. Sa version juste parue, nommée 0.1, en est la preuve. Même si le petit « bird » du nom du logiciel évoque Thunderbird, le programme n’est pas le fruit de la fondation Mozilla. Celle-ci a tout de même prêté technologies et aides aux deux jeunes développeurs indépendants et motivés. En outre des outils Mozilla, ils se sont également appuyés sur Pidgin (anciennement Gaim). Avec Instantbird, nous restons bel et bien dans le monde de l’opensource.

La valse des protocoles

Pour tâcher de se trouver une place dans nos vies, Instantbird a choisi de devenir multi-protocoles et d’être compatible Windows, Linux et Mac OS X. Il prend ainsi en charge les protocoles AIM, Gadu-Gadu, Google Talk, ICQ, MSN, QQ, XMPP et Yahoo !. Comme l’explique Florian Quèze, un des deux dévelopeurs : “l’idée est de créer un client de messagerie qui comme Firefox et Thunderbird, soit disponible sur tous les systèmes d’exploitations couramment utilisés et de permettre une grande extensibilité.”

Version 0.1 oblige, Instantbird ne propose, pour l’heure, que les options indispensables à toute messagerie instantanée : envoie de message, gestion simple des contacts, affichage de votre statut... Nul doute que si le succès est au rendez-vous, de nombreux plug-ins viendront enrichir les prochaines moutures. Le logiciel est en outre très léger et ne nécessite aucune installation.

Notre avis : C’est en le voyant grandir, évoluer avec ses plug-ins et sa communauté, que l’on pourra juger de l’intérêt d’Instantbird, par rapport à Pidgin notamment. L’enrichissement de la ludothèque et du monde du gratuit en général n’étant pas pour nous déplaire, souhaitons-leur bonne chance.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires