L'intelligence artificielle de Google aime les chats

Les hommes ne sont donc pas les seuls à cultiver une passion pour les chats. Une intelligence artificielle mise au point par Google s'est également découvert un intérêt tout particulier pour ces petites boules de poil qui pullulent sur le Net.


Ce dispositif complexe repose sur le plus grand réseau de neurones artificiel au monde, comparable en certains point à un véritable cerveau. Par conséquent, il est capable d'apprendre, mais aussi de se passionner.


Une intelligence artificielle capable d'apprendre par elle-même


Le Google X Lab dont les bureaux sont installés à l'université de Stanford, a développé l'intelligence artificielle grâce à 16 000 machines, reliée entre elles par un milliard (!) de connexion. Ce cerveau informatique a été plongé dans une base de données composée de 10 millions d'images tirées de vidéos YouTube. Aucune consigne n'a été donnée à l'ordinateur, si ce n'est d'apprendre par lui-même.


Ainsi, de son propre chef, l'intelligence a été capable de déterminer ce que sont les chats, puis de s'en passionner. Au-delà du caractère amusant, il s'agit surtout d'une première en la matière. Celle-ci a été capable d'apprendre seule, sans instruction préalable (du type : se concentrer sur tel ou tel élément). Jeff Dean, un chercheur travaillant sur le projet, précise même : « Nous n'avons jamais dit durant l'expérience : "ceci est un chat". Il a tout simplement inventé le concept de chat ».


Bien que cette intelligence artificielle reste loin des capacités du cerveau humain, cette expérience représente une avancée majeure dans la recherche.


L'utilisation au quotidien


Désormais, cette technologie va pouvoir être exploitée dans certaines applications, telle que la reconnaissance vocale. Dans différents tests menés au cours du développement de Google Voice Search, les ingénieurs ont constaté une amélioration comprise entre 20 et 25% de la reconnaissance. Vincent Vanhoucke, en charge du développement de Voice Search, explique que « cela signifie que beaucoup plus de personnes auront une expérience parfaite sans erreurs ».


Cette technologie couplée à Google Now et au moteur de recherche sémantique de Google Knowledge Graph (pas encore disponible chez nous) devrait faire profondément évoluer l'utilisation de Google dans les prochaines années.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Calou56
    Bonjour,

    Google préfère les chats ... moi les "for hommes" oupss
    Désolé j'ai glissé chef !

    Bonne journée
    0