Une proposition de loi pour couper Internet aux hackers

Une proposition de loi visant à sanctionner plus sévèrement les auteurs d’attaques informatiques a été déposée par Muriel Marland-Militello, député UMP des Alpes-Maritimes. L’objectif annoncé ? « Renforcer l’efficience de la lutte contre les attaques informatiques ». Soutenu par 58 députés, ce projet de loi espère « doubler les peines pénales » contre les hackers visant « les institutions publiques ou des personnes morales de droit privé investies d’une mission de service public (comme la SNCF) ». Les peines de cet ordre passeraient ainsi à 10 ans de prison et 150 000 euros d’amende.

« Ce sont des terroristes numériques »

La député a évoqué « une atteinte à la démocratie » sur le site du Nouvel Observateur. « Je trouve tout à fait normal qu'on vienne m'insulter sur mon site, mais cela me révolte de voir certaines personnes empêcher l'accès à l'information en piratant des sites ». Muriel Marland-Militello évoque notamment les attaques DDoS privilégiées par les Anonymous. « Ce sont des terroristes numériques ! « Aujourd'hui, les sanctions sont trop faibles, il faut les doubler. De même qu'il faut donner au juge un outil supplémentaire avec la suspension de l'accès à internet pendant deux ans, la sanction la pire pour les hackers ». Une suspension de la connexion Internet également incluse dans le texte présenté par la députée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
21 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    C'est exactement ce qu'il faut faire couper l'accès l'INTERNET au hacker ! Et oui c'est gens sont assez balaises pour pirater les sites gouvernementaux, heureusement pour nous ils sont encore incapable de pirater une connexion WiFi...
    5
  • Anonyme
    Couper l'accès a Internet aux hackeur ??
    Non mais lol quoi, vous croyez vraiment que des génies de informatiques pareils ne pourront pas accéder a internet s'il le veule ?
    C'est eux l'internet :P
    2
  • Anonyme
    :')
    0