Internet au bureau : plus de surf personnel que professionnel

Un employé passe 1h37 par jour à surfer sur son lieu de travail. 59% de ce temps est consacré à ses besoins personnels, rapporte une étude d’Olfeo, société spécialisée dans les proxys et le filtrage de contenu.

Réalisée en 2012 sur une centaine d’entreprises de plus de 80 000 collaborateurs, l’étude dévoile qu’en moyenne, 53 minutes du temps de travail sont donc dévolues aux activités personnelles des employés sur Internet. Sur le temps global, ils passent 8 minutes de plus sur la Toile qu’en 2011, dont cinq minutes à usage personnel. Olfeo poursuit en calculant cette perte de temps sur l’année. Il estime ainsi que ces 53 minutes par jour représentent près de six semaines de congés en plus sur une année et une « chute de la productivité de 13,6%. »

En allant plus avant, Olfeo explique que cet usage personnel d’Internet par un cadre coûterait 13 150 euros par an à son entreprise.

Un peu de porno et de téléchargement

Les employés visitent surtout des forums, blogs pour 19% d’entre eux. Arrivent ensuite les vidéos (18%) puis les actualités (17%) et les réseaux sociaux (11%). Tout en bas de l’échelle, on croise les sites coquins/pornos pour 5% et en dernier le téléchargement pour 3%. L’occasion de rappeler qu’en cas d’usage illégal de sa connexion Internet, ce n’est pas l’employé qui est responsable, mais bien son patron, comme le précise la loi française : « Le dirigeant est responsable des actes de ses salariés au civil et peut être poursuivi en vertu de sa qualité de dirigeant, ceci,eci même s'il n'a pas personnellement pris part à la commission de l'infraction. » (Art. 1384 alinéa 5 du Code Civil). Selon la CNIL, il ne peut pas interdire l’usage privé d’Internet sur le lieu de travail. Ainsi, pour se prémunir de tout problème juridique, il lui reste la possibilité de limiter l’accès à certains sites.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire