3 questions à Philippe Citroën, président de Sony France

Après six mois ponctués d’attaques pirates, de problèmes de production et de livraison en raison du séisme subi par le Japon, Sony se présentait à l’IFA avec de nombreuses nouveautés et un stand qui ne laissait en rien augurer d’une fin d’année compliquée. Au lendemain d’une conférence de son PDG Howard Stringer, à Berlin lors de l'IFA, le président de Sony France Philippe Citroën a accepté de répondre à nos questions sur l’état et l’avenir de la marque japonaise.

Comment se porte Sony après 6 mois catastrophiques ?

Comme l’a si judicieusement lancé Howard Stringer lors de la conférence Sony à l’IFA, nous avons été hackés, piétinés, singés. Mais tout ça est derrière nous. Avant Fukushima, Sony avait pour projet de boucler l’année fiscale avec un record de profit, tout ça est désormais enterré. Maintenant l’objectif est de maintenir les calendriers de parution des produits. De toute façon, le jour où nous arrêterons de proposer de nouveaux produits, nous serons morts.

Quels sont les secteurs que Sony pourrait encore explorer ?

Il y a deux marchés qui sont tout neufs pour Sony. Le premier, les tablettes : nous venons d’en présenter deux, la Tablet S et la Tablet P. Comme nous arrivons 18 mois après les premiers produits, cela implique que pour se faire une place, nous devons faire différent. L’autre marché réside dans les contenus. Avec Sony Entertainement Network, nous réunissons logiquement deux services, QRiocity et le PSN. L’idée est de clarifier une offre complète.

Avez-vous déjà songé à créer votre propre OS mobile à l’image d’iOS et Android ?

Sony a appris, par le passé, qu’il n’était plus absolument nécessaire de s’obstiner à vouloir un système et des applications maison. Nous préférons travailler main dans la main avec des acteurs du marché qui savent faire, quitte à compléter avec notre offre pour une meilleure expérience utilisateur.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • shooby
    un peu court mais pertinent et humble
    1
  • mauvais service@guest
    Mieux vaudrait mieux assurer le service client et la logistique de ses commandes sans parler des non réponses aux mails du site SONY.
    Limite déplorable.
    0