La loi Création et Internet jugée inapplicable par l’Isoc

La loi Création et Internet, également appelée Hadopi, a été examinée par l’Internet Society France (Isoc-France). Dans un communiqué de presse, elle considère que cette loi est inefficace, et ne sera pas applicable simplement.

Une loi inefficace ?


« Le débat est loin d’être clos », explique l’Isoc dans son communiqué. « Le conflit direct entre détenteurs de droits et le public sans intervention des forces de l’ordre et de la justice va créer une tension improductive et n’aura pas de portée éducative ». Le but de ce projet de loi, qui prévoit d’avertir l’internaute une première fois avant de menacer de couper sa connexion, est en effet avant tout le changement des mentalités, maintes fois évoqué avec ce projet de loi.

L’Isoc dénonce ainsi les nombreux effets négatifs estimés de cette loi, et n’hésite pas à parler de « déséquilibre entre les compagnies productrices et entre opérateurs », ou encore de « frein au développement d’offres et services innovants ». En outre, l’Isoc s’inquiète du fait que cette loi va favoriser l’utilisation d’autres méthodes d’échanges illégaux, ainsi qu’une « plus grande acceptation sociale. »

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • h4cker
    je l'aime bien cette association
    0
  • 4ngelius
    Quand on fait le total de la balance entre les groupes et organismes pour et contre la loi, en comptant également les pays qui l'on refusé ou vont l'adopté, on ne peut conclure qu'une chose : le gouvernement est sourd et muet !
    3