Vous souhaitez faire du JetPack? Rendez-vous en Nouvelle-Zélande

Si le JetPack est le gadget qui vous fait rêver, cette actualité risque bien de vous intéresser. Le dispositif volant n’aura jamais été aussi proche d’être commercialisé, le plus officiellement du monde. Il faut remercier les efforts de la société Martin Aircraft spécialisée en la matière. Son fondateur Glenn Martin travaille depuis le début le début des années 80 sur un JetPack accessible à monsieur tout le monde, inspiré des shows télévisés de son enfance tels que Lost in Space.

Peter Cocker, aujourd'hui à la tête du groupe, a annoncé mardi que l’autorité de régulation de l’aviation néo-zélandaise lui avait donné son accord pour effectuer des vols expérimentaux avec une personne équipée du JetPack P12. Jusqu’alors, les seuls essais autorisés l’étaient sans personne à bord. Les mesures de sécurité n’en demeurent pas moins drastiques, avec une altitude maximale de 6 mètres au-dessus du sol et 7 au-dessus de l’eau.

Un rêve qui devient réalité

Mr Cooker explique à l’AFP : « pour nous, c’est une étape très importante parce que l’on sort d’un rêve qui se concrétise en quelque chose que nous sommes maintenant en mesure de commercialiser rapidement ». Le P12 de Martin Aircraft s’utilise très simplement : le pilote se sangle seul à l’équipement et contrôle la poussée des réacteurs à l’aide de deux manettes.

Pour le moment, seules les versions pour l’armée ainsi que pour les secours devraient être prêtes à partir de mi-2014. Le grand public devra attendre encore un petit peu, Martin Aircraft parle pour l’instant de 2015. De quoi laisser le temps à votre épargne d’augmenter : l’appareil pourrait être vendu entre 150 000 et 250 000 $ ! Pour ce prix, un parachute vous est gracieusement offert, juste au « cas où ». Peter Cocker se veut toutefois rassurant et indique que ce tarif pourrait rapidement descendre.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire