Kinect : un espion à domicile ?

Sorti la semaine dernière, Kinect pourrait bien devenir l’oeil de Microsoft en espionnant les utilisateurs à leur insu. « Nous pouvons choisir le contenu publicitaire en fonction de qui vous êtes ou de combien de personnes sont dans la salle quand une publicité passe […] Lorsque vous ajoutez ce type d'appareil à un salon, il devient un fabuleux outil commercial », a déclaré Dennis Durkin, du pôle financier de Microsoft Xbox, lors d’une conférence.

Néanmoins, cette pratique soulève des questions sur la protection de la vie privée. Un tel système de publicité ciblée serait plus intrusif que tout ce qui existe actuellement.

Pas d'utilisation commerciale, selon Microsoft

Heureusement, Microsoft n’a pas tardé à modifier les propos de son salarié. Selon eux, « les informations récupérées par Kinect ne sont en aucun cas utilisées à des fins commerciales. » La firme américaine ajoute que la Xbox 360 et le Xbox Live bénéficient tous deux de son expertise en matière de sécurité. Pour l’instant, un million de Kinect ont déjà été vendus. Microsoft table sur 5 millions d’unités avant la fin de l’année.