Trois DFI sinon rien

La marque taïwanaise DFI, 20 ans d'âge et sérieux acteur du marché des cartes mères et cartes graphiques a enrichit sa gamme de trois nouvelles cartes mères architecturées autour du socket LGA 775.

DFI 915G-TMGF : une micro qui tourne le dos au passé 

Comme indiqué dans sa dénomination, cette carte s'appuie sur un chipset Intel 915G. Dans la tendance, DFI mise sur le Serial ATA et ne s'encombre pas de connectiques ou de fonctionnalités rarement utilisées ou obsolètes. Au final, c'est une carte mère au format micro ATX, dont les caractéristiques sont dignes des grandes : 

  • 1 PCI Express x16 (pour la carte graphique)
  • 1 PCI Express x1 slot
  • 2 emplacements PCI classiques
  • 4 slots DDR supportant des barrettes de mémoire PC2700 (DDR333) et PC3200 (DDR400) jusqu'à 4 giga-octets, avec mode double canal
  • 1 connecteur IDE UltraDMA100
  • 4 connecteurs Serial ATA  
  • 1 port Firewire IEEE 1394
  • 1 port réseau RJ45 LAN
  • 4 ports USB 2.0/1.1 
  • Line-in, line-out, S/PDIF-in/out et mic-in jacks
     

DFI 915P-TAG : complète et économique

Classique et efficace, cette carte conviendra à  ceux qui n'accordent que peu d'importance à la beauté intérieure de leur PC. Ici, rien d'extravagant dans l'habit, un chipset 915P Intel et les technologies récentes pour constituer la base d'un poste informatique évolutif :

  • 1 PCI Express x16 (pour la carte graphique)
  • 2 PCI Express x1 slot
  • 3 emplacements PCI classiques  
  • 4 slots DDR supportant des barrettes de mémoire PC2700 (DDR333) et PC3200 (DDR400) jusqu'à 4 giga-octets, avec mode double canal     
  • 1 connecteur IDE UltraDMA100
  • 4 connecteurs Serial ATA    
  • 1 port Firewire IEEE 1394
  • 1 port réseau RJ45 LAN
  • 4 ports USB 2.0/1.1
  • 8 canaux audio (système audio 7.1) 
  • 2 S/PDIF RCA jacks

DFI LANPARTY 925X-T2 : look et performances

Livré dans un packaging sans failles et à l'attention des gamers, la carte 925X-T2 justifie son tarif par le chipset haut de gamme d'Intel, le 925X ; le support de la mémoire DDR2 à haute dose et une grosse carte son intégrée. Côté look, la carte peut accueillir jusqu'à 5 ventilateurs et les plastiques des ports internes sont recouverts d'une peinture flashy sensible aux UV, la "touch" ultime. 

  • 1 PCI Express x16 (pour la carte graphique)
  • 3 PCI Express x1 slot
  • 3 emplacements PCI classiques
  • 4 slots DDR2 supportant des modules de mémoire  DDR2 400 et DDR2 533  jusqu'à 4 giga-octets, avec mode double canal
  • 1 connecteur IDE UltraDMA100
  • 4 connecteurs Serial ATA    
  • 1 IEEE 1394 port
  • 2 ports RJ45 LAN
  • 6 ports USB 2.0/1.1 
  • 8 canaux audio en sortie (système audio 7.1) 
  • S/PDIF-in/out interface ; 2 S/PDIF RCA jacks
  • Carte audio Karajan (6 jacks)

DFI continue de satisfaire plusieurs profils d'utilisateurs, proposant des cartes mères efficaces et sobres pour une population modérée et d'autres cartes destinées aux grosses configurations, pour des amateurs de jeux exigeants dont la relation avec leur machine pourrait sembler compulsive. A chacun ses vertus et ses vices.