La Poste équipe les facteurs de smartphones (et les fait payer)

Mise à jour du 21 février : La Poste nous indique que cette charte a été revue, faisant disparaître les mentions concernant l'avantage en nature que représenterait le système FACTEO - une information confirmée par la CGT. La possession, de même que l'utilisation du service, y à des fins personnelles dans une certaine limite n'est donc pas facturée aux postiers.


Article du 12 février :
Les facteurs se modernisent. Dans un communiqué, La Poste annonce déployer, d'ici 2015, 90 000 smartphones auprès de ses facteurs, après une phase de test lancé en 2012 avec 1 000 terminaux. Aucune marque précise n'a été spécifiée, mais l'appareil s'appelle le FACTEO et est muni d'un stylet afin de permettre aux clients de signer les recommandés, par exemple. Le but premier de cet outil est de faciliter le travail des employés dans leurs tâches courantes.

Ce FACTEO permet à son détenteur d'accéder, via une application « Ma Poste » aux informations internes ainsi qu'aux actualités du groupe, tandis qu'une autre intitulée « Ma Tournée » lui propose de gérer au mieux ses déplacements. Les adresses, mais aussi digicodes ou encore étages sont indiquées à l'intérieur dans l'interface. Enfin, un forfait de deux heures ainsi que les SMS et internet est inclus de facto avec le smartphone.


Un cadeau empoisonné


Ce qui pourrait sembler être un cadeau n'en est pas un, la CGT ayant indiqué en dans un rapport que le FACTEO, ainsi que le forfait, est facturé au détenteur. La « Charte d'utilisation de Smartphones dans le cadre du projet FACTEO » qui a été distribué à l'occasion du test de 2012 stipule que : « L’attribution et l’usage d’un Smartphone FACTEO constituent un avantage en nature. L’avantage en nature déterminé par l’usage du Smartphone FACTEO est calculé annuellement sur la base forfaitaire de 10% de son coût d’achat TTC, auquel s’ajoute 10% du coût annuel de l’abonnement TTC. »

Le postier sera donc doublement facturé du port de cet appareil, d'un avantage en nature avec répercussion sur ses impôts, mais également d'une partie du tarif correspondant au forfait. Un petit tour sur le site de La Poste Mobile laisse penser qu'il pourrait s'agir d'une offre à 19,90€, ce qui revient à presque 2 euros par mois selon la Charte. Soit le tarif d'une offre similaire chez Free Mobile (sans l'accès Internet toutefois), mais qui est imposé à son utilisateur qui a probablement déjà un forfait mobile.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • Karl CouteNay
    Facteo c'est une app ...
    0
  • yannp77
    Oui, enfin, ce que raconte la CGT n'est pas forcément parole d'évangile :
    - les smartphones ne sont pas offerts aux postiers, mais mis à disposition
    - le forfait inclus n'est pas strictement réservé à un usage personnel
    Tout ça n'est donc pas obligatoirement considéré comme un avantage en nature
    0
  • job93
    Encore une super intox de la CGT, le syndicat des années 1970. Le facteur dispose de 2 heures de forfait totalement gratuite.

    Un utilisateur de Seine Saint Denis ( département pilote ).
    0