La réalité augmentée arrive sur iPhone

Apple vient d’approuver deux applications de réalité augmentée très attendues : Layar et Wikitude.

Tension

On peut penser que Cupertino vient donc de répondre aux critiques qui accusaient la firme d’ignorer les développeurs de ce genre d’applications. En effet, beaucoup furent déçus avec la dernière mise à jour de l’iPhone OS qui n’ouvre pas toutes les API nécessaires à ce genre de logiciel. De plus, le fait qu’Apple ait totalement ignoré ce genre d’applications dans ses keynotes ou discours n’a fait qu’alimenter le mécontentement des programmeurs.

Le futur de la réalité augmenté sur iPhone entre les mains de deux applications

La publication de Layar et Wikitude est donc une nouvelle étape dans la relation avec les développeurs qui voient cela comme un très bon signe. La première application est un navigateur qui vient superposer des informations portant sur les immeubles environnants. Wikitude se concentre quant à lui sur l’affichage de données présentes sur Wikipedia (ce que Layar peut aussi faire) et des points d’intérêt répertoriés sur le site Wikitude.me. Ce sont les premières applications de réalité augmentée à disposer d'une quantité quasi-illimitée d'information.

Il est possible qu’Apple ait souhaité attendre que ce genre de logiciel murisse avant de faire le pas. Il faut dire que jusqu’à présent, les programmes étaient décevants et marcher dans la rue avec un téléphone à la place des yeux n’est pas l’image que les consommateurs de produits à la pomme ont généralement envie de projeter. On peut donc imaginer que la réception et le succès de ces nouvelles applications devraient déterminer la future attitude de Steve Jobs envers ce type de programme.

On notera aussi qu'Urbanspoon vient aussi de mettre à jour son application iPhone pour apporter un module de réalité augmenté.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • brakbabord
    Apple empêche les développeurs de créer librement des programmes? En fait ça ne m'étonne même pas d'eux.
    -3
  • David Civera
    Non pas vraiment, il n'ouvre juste pas toutes les API parce qu'il ne veut pas que les dev touche à certaines parties du téléphone... mais je ne dirais par qu'Apple empêche les développeurs de créer librement des programmes
    2
  • astho
    @brakdabord: le nombre d'applis disponibles sur l'appstore et m'emulation autour de ce moyen de diddusion des applis montre bien que les dev ne sont pas limités. Ils sont plutôt frustrés je dirai, de ne pas pouvoir faire plus avec les API qu'on met a leur disposition. Apple le fait au fur et a mesure et à bien raison.
    2