Le haut débit disponible pour 90% d'entre nous

Selon un communiqué, près de 90% des français disposaient d'une possibilité d'accès à l'Internet haut débit à la fin de l'an dernier.

Ceci représente, en fait, plus de 53.600.000 personnes, a annoncé lundi le ministre de l'Equipement, des Transports et de l'Aménagement du territoire, Gilles de Robien, dans un communiqué : "
Ceci représente une progression de 20% par rapport à fin 2003 et de 43% par rapport à fin 2002
".

Une augmentation fulgurante, qui permet (presque…) à tout un chacun de s'abonner à l'Internet Haut débit, par le câble, l'ADSL ou autre… Et pour cause, le nombre de villes couvertes par l'Internet à haut débit est passé de 7.600 à la fin de l'année 2002 à 25.976 à la fin de l'année 2004.

De plus, le choix de l'opérateur est de plus en plus possible, puisque près de la moitié de la population dispose de plusieurs offres d'accès à internet et "peut ainsi bénéficier des effets bénéfiques de la concurrence en terme de tarif et de diversité des services", souligne le ministère.

Selon M. de Robien et le secrétaire d'État à l'Aménagement du Territoire Frédéric de Saint Sernin : "
La France a désormais rattrapé le retard qu'elle avait accumulé jusqu'en 2002 en matière d'accès à haut débit. Elle doit poursuivre son effort et tirer partie de ce nouvel atout que représentent les accès et les services à haut débit, pour plus de compétitivité et plus de cohésion sociale sur tous les territoires
".

Reste les 10% de la population qui surfent encore en 56kbps, quand la ligne leur permet d'atteindre ce débit faramineux…