Frédéric Lefebvre accusé de viol de droit d'auteur sur Internet

Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, a repris en intégralité un article de Slate.fr sur son site. Ce site Internet d'actualité s'insurge.

Droits d'auteur

« D'abord, le texte est repris en intégralité sans permission ni de l'auteur ni du site. En outre, tous les liens qui émaillaient l'article original ont été supprimés. Et en prime, si la source est citée, le lien en bas de page n'est pas actif, il s'agit juste du copié/collé du texte de l'URL », explique Slate.fr. L'article a depuis disparu.

La loi, que Frédéric Lefebvre défend avec conviction sur le terrain du piratage, est claire sur ce point. Il est interdit de reproduire un contenu sans autorisation préalable de son auteur. La citation ne doit pas dépasser une phrase bien que le Web ait une tolérance pour peu que l'on effectue un renvoi explicite vers la source.

Une coutume pour lui

Frédéric Lefebvre n'en est pas à son coup d'essai. Il intègre régulièrement sur son site officiel des articles issus de grands quotidiens français sans liens et sans faire mention de l'auteur par moment. En mauvaise posture, le porte-parole de l'UMP n'a pas (encore) réagi à ce que l'on pourrait apparenter à un pillage journalistique.

Twitter : Frédéric Lefebvre « is back »

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
19 commentaires
    Votre commentaire
  • aviat17
    Faites ce que je vous dis, mais ne faites pas ce que je fais...

    C'est quoi ce gouvernement qui ne respecte rien ?
    7
  • ORIONA
    Encore une preuve sur le monde merveilleux de Sarko
    Eux se permettent tous les écarts!!!
    Si c'est nous, on se retrouve en tôle!!!
    A elle est belle notre démocratie

    "BANDE D'ENF........és"
    5
  • Anonyme
    @oriona
    il faut respecter l'auteur!


    "BANDE D'ENF........és" (c) michel colucci dit coluche
    1