Léon Vivien est tombé : la mort du poilu 2.0

Léon Vivien est mort. Poilu, il est tombé au front le 22 mai 1915. Mobilisé le 5 novembre 1914, ce jeune instituteur a succombé à une énième charge des Allemands.

Au-delà d’un homme, Léon Vivien c’est aussi un profil Facebook, un soldat dont la vie est racontée à la manière des nouvelles technologies, comme si elles avaient existé lors de la Première Guerre Mondiale. Cette idée provient du Musée de la Grande Guerre de Meaux. Le 12 avril dernier, il lance cette opération sur Facebook afin de promouvoir ses expositions : « Aujourd'hui, Léon est mort, Madeleine pleure, Aimé est orphelin. Mais nous pouvons tous continuer à les faire vivre. C'est dans ce but que le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux a été créé. Et aujourd'hui nous vous invitons, au travers de nos collections permanentes, au travers de milliers d'objets, photos et documents qui chacun vous racontent une histoire, à mieux connaître tous les Léons, toutes les Madeleines qui ont enduré cette guerre, l'une des plus terribles que le monde ait connue. »

Sa vie, ses amis, sa famille, sa guerre

Durant plus d’un mois, jour après jour, Léon Vivien raconte sa vie de soldat. Très documenté, ce reportage 2.0 est illustré par des photos d’archive qui ancrent fortement la véracité du propos. Pour aller plus avant dans la crédibilité de ce profil, le musée intègre la femme de Léon Vivien ainsi que sa mère ou encore ses amis et compagnons d’armes. Tous sont présents dans les commentaires de ses posts réguliers. À leur lecture, on plonge littéralement dans le quotidien de la Grande Guerre.

De la description des armes utilisées à la mort de l’un des amis de Léon Vivien tué par un éclat d’obus, on suit à la trace le parcours d’un poilu. Un véritable Journal d’un Poilu 2.0. Achevée il y a quelques jours, l’opération est un véritable succès. Selon le Musée de la Grande Guerre de Meaux, des dizaines de milliers de personnes ont « aimé » la page de Léon Vivien et des millions ont suivi jour après jour sa vie au front.

Un internaute a demandé au Musée de faire un making-of de la page Facebook de Léon Vivien. Le centre culturel a répondu par un « Bonne idée. » Affaire à suivre.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire