MPJ-101 : picoprojecteur avec mémoire intégrée

La firme japonaise Lancerlink vient de mettre sur le marché nippon un nouveau picoprojecteur, le MPJ-101. Son prix : 46800 yens, soit 400 €.

Technologie LCos

Ce vidéoprojecteur de poche est basé sur la technologie LCos, concurrente de la technologie DLP généralement utilisée sur ce type d’appareil. Pour être parfaitement autonome, on trouve 1 Go de mémoire  interne secondé par un slot multicarte SD/SDHC/MMC/MS Pro. Pour le charger en vidéo, il suffit de le brancher à un PC en USB et de s’en servir comme une clé USB. Il est capable de lire de nombreux formats : MPEG-4 (AVI/ASF/MP4), H.264 (MP4), MotionJPEG (AVI), MP3 et JPEG. 

En toute autonomie

Côté optique, il affiche une image de 640 x 480 pixels avec une luminosité de 10 lumens. Doté d’une batterie interne, on ne sait pas encore combien de temps il peut projeter de manière autonome grâce à elle. Sans cette batterie, le MPJ-101 pèse 100 grammes pour des dimensions de 125 x 55 x 23 mm. Il est livré avec un trépieds et une télécommande. On terminera par sa partie audio. Elle est composée de deux haut-parleurs de 0,5 Watt chacun. Un matériel d’appoint idéal pour des présentations, mais pas pour se créer un Home Cinéma.