Jeu vidéo : la manette n'est pas morte selon EA

Pour le patron d’Electronic Arts, John Riccitiello, les gameplay à reconnaissance de mouvements ne remplaceront pas les manettes traditionnelles.

« Beaucoup de gens me demandent si le gameplay à reconnaissance de mouvements remplacera la manette. Je ne pense pas », confit-il à nos confrères d’IndustryGamers. Selon lui, « il y aura des genres pour lesquels la reconnaissance de mouvements sera la meilleure manière de jouer. Les jeux de danse, musicaux et d’exercices. »

Dans le sens opposé, « c’est aussi dur d’imaginer que je jouerai à une future édition de Call of Duty en me cachant derrière mon canapé ou en faisant une arme avec mon doigt. », a ajouté John Riccitiello.

Il conclut en formulant son désir qu’il existe des jeux totalement dédiés à la reconnaissance de mouvements et que celle-ci soit la meilleure manière d’y jouer. D’autre part, pour les jeux à la jouabilité plus classique, il serait possible d’y introduire des passages utilisant la reconnaissance de mouvements « pour faire défiler les menus ou sélectionner mon équipe. C’est très possible. »

Voici une déclaration que l’on peut mettre en relation avec les dires de Peter Molyneux. En août dernier, le père de la série Fable déclarait que « les contrôleurs de jeu sont conçus depuis 20 ans. Ils vont continuer à évoluer. Je ne pense pas que la détection de mouvements, en soi, provoque la mort des manettes traditionnelles. »