Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

MegaUpload : Kim Dotcom, sa première interview

Par - Source: Tom's Guide FR | B 9 commentaires

Kim DotcomKim Dotcom

« Je ne suis pas le roi des pirates. Je suis un entrepreneur. » C’est avec cette ligne de réponse que le fondateur de Megaupload s’est prêté à l’interview de 3 News, sa première apparition télévisée depuis son arrestation.

« C’est comme un cauchemar. »
Ce sont les premiers mots de cette force de la nature. Assis face au journaliste, Kim Dotcom semble serein, mais encore sous le choc de ses dernières tribulations. Cela ne l’empêche pas de délivrer une véritable plaidoirie. Ainsi, sans surprise, il se réfugie derrière l’article du « Safe Harbour » du Digital Millenium Copyright Act américain. Cette clause définit que « les fournisseurs de services Internet ne peuvent pas être pénalement responsables pour des actions de leurs utilisateurs », explique Kim Dotcom.

A l’instar d’autres entreprises telles que YouTube, DailyMotion, Google et son Android Market, il avance les chiffres de fréquentation de MegaUpload sur sa ligne de défense. 800 fichiers uploadés par seconde soit 70 millions par an. Pour cet ex-hacker, la charge est monstrueuse. « Nous ne pouvons pas faire la police », explique-t-il avant d’ajouter qu’en plus « les lois sur la vie privée nous interdisent d’analyser les comptes de chaque utilisateur. » Si des fichiers étaient illégaux, les ayants-droit avaient tout le loisir de contacter MegaUpload afin d’obtenir leurs retraits. Lorsque cette demande était effectuée, « nous nous somme toujours exécutés », précise Kim Dotcom.

Une défense chancelante

Un autre chef d’accusation fait état de courriers électroniques que se seraient échangés les têtes pensantes de MegaUpload. Dans ceux-ci on peut lire qu’ils téléchargeaient eux-mêmes illégalement des contenus soumis au Copyright. À ce sujet, Kim Dotcom s’appuie sur l’affaire Viacom vs. YouTube qui présentait des faits similaires. Google a gagné ce procès.

Le fondateur de MegaUpload parvient même à retourner la situation en pointant du doigt l’industrie cinématographique. Il tente alors de justifier le téléchargement illégal en mettant en parallèle la sortie différée des films dans les différentes parties du monde et l’instantanéité qu’a instaurée Internet. Mais voilà, sur MegaUpload, on trouvait également des livres, de la musique, des jeux vidéo, autant de contenus qui ne sont pas soumis à des exclusivités territoriales temporaires.

Il y a un mois et demi, Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, était arrêté par le FBI lors d’une opération coup de poing. Depuis, il a été libéré sous caution en attendant une décision de la justice sur son éventuelle extradition vers les États-Unis. Son sort sera fixé en août prochain.

Kim Dotcom

Afficher 9 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Dalc , 2 mars 2012 14:29
    Toujours est-il qu'il n'y a pas encore d'offre légales intéressantes sur les séries en France...
  • rcein54@guest , 2 mars 2012 15:06
    Certes pour la musique, mais pour les jeux vidéo et les livres, les sorties internationales sont encore très rares !!! Je pense que c'est une très bonne défense ! N'importe quelle oeuvre nécessitant une traduction sort de manière différée dans le monde !
  • jepensedoncjesuis@guest , 2 mars 2012 15:19
    Si j'enregistre un film qui passe à la tv, ou une musique, ou une emission suis-je comdamnable ? non je pense car je paye une redevance et me tape de la pub qui paie les ayants droit, et puis pourquoi le cinema du moins en France se porte t'il si bien ? le télechargement de films ne replace pas l'action d'aller au cinéma il la complete
  • H-hich , 2 mars 2012 17:32
    Si j'avais 5 minutes je verserai une petite larme pour ce brave monsieur :lol: 

    DalcToujours est-il qu'il n'y a pas encore d'offre légales intéressantes sur les séries en France...

    Non à peine ya juste : toutes les chaines de tv qui propose ca + tous les bouqet internet, les bouquets satellite, les sites dédiés... C'est sur que si on cherche pas, on risque pas de trouver.

    rcein54@GuestCertes pour la musique, mais pour les jeux vidéo et les livres, les sorties internationales sont encore très rares !!! Je pense que c'est une très bonne défense ! N'importe quelle oeuvre nécessitant une traduction sort de manière différée dans le monde !


    En quoi le fait qu'une oeuvre sorte quelques jours plus tard sur un territoire serait une bonne défense du téléchargement illégale ? o_O

    jepensedoncjesuis@GuestSi j'enregistre un film qui passe à la tv, ou une musique, ou une emission suis-je comdamnable ? non je pense car je paye une redevance


    Non tu penses mal. Si tu ne seras pas poursuivis pour un enregistrement privé c'est tout simplement car il doit rester privé et tu n'as pas l'autorisation de le redistribuer librement...
  • traulaul@guest , 3 mars 2012 00:14
    a H hich c'est pas la rubrique commentaire des commentaires
  • shooby , 3 mars 2012 12:42
    Oui enfin je serais lui je me ferais discret jusqu'à ce que cette affaire soit terminée. Parce que même si les autorités américaines ont abusés sur ce coup (demande de lobbies ?) il n'est quand même pas blanc comme neige
  • sombrev@guest , 12 mars 2012 11:00
    légalement il n'a rien à ce reprocher, après si les lois sont mal faite c'est pas de ça faute, un hébergeur n'est pas responsable de ce que les utilisateurs upload, il doit cependant supprimer les liens illégaux lorsqu'il en a connaissance, chose qu'il à toujours fait ! qu'il rémunère les uploader, n'est pas illégal ! kim connaissé tres bien la loi à ce sujet, et on l'arrete parceque finalement les lois était contournable ???
  • H-hich , 12 mars 2012 11:18
    Citation :
    légalement il n'a rien à ce reprocher, après si les lois sont mal faite c'est pas de ça faute, un hébergeur n'est pas responsable de ce que les utilisateurs upload, il doit cependant supprimer les liens illégaux lorsqu'il en a connaissance, chose qu'il à toujours fait ! qu'il rémunère les uploader, n'est pas illégal ! kim connaissé tres bien la loi à ce sujet, et on l'arrete parceque finalement les lois était contournable ???


    Sauf que non il n'est pas tout blanc les liens illegaux il ne les enlevé pas toujours, il en avait meme fait une note interne a ses admin/moderateur.
  • Dalc , 21 mars 2012 12:28
    Citation :

    DalcToujours est-il qu'il n'y a pas encore d'offre légales intéressantes sur les séries en France...

    Non à peine ya juste : toutes les chaines de tv qui propose ca + tous les bouqet internet, les bouquets satellite, les sites dédiés... C'est sur que si on cherche pas, on risque pas de trouver.


    Désolé, j'ai fais le tour des VOD sur la freebox, et niveau séries, j'insiste y a quasiment rien... c'est très souvent incomplet voir tout le temps, des séries ne sont pas mis sur les replay fautes de droit(The Glades by M6 par exemple)
    En fait y a aucune série complète, à part Kamelott sur M6 qui fait exception.
    Et puis bon payer 2 euros par épisodes j'ai pas les moyen je suis étudiant.
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter