Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

MegaUpload a-t-il fermé à cause de MegaBox ?

Par - Source: TechCrunch | B 3 commentaires


MegaUpload fermé, les informations concernant le site d’hébergement de fichiers se multiplient sur le Web. TechCrunch affirme que cette fermeture, accompagnée de l’arrestation de la plupart des dirigeants du groupe Mega, serait due à une nouvelle offre portant le nom MegaBox. Il s’agit d’une offre tout à fait légale, évoquée en décembre dernier par TorrentFreak et faisant la part belle aux artistes.

Les artistes rémunérés à hauteur de 90%


En effet, MegaBox se présentait comme un concurrent direct d’iTunes offrant aux artistes un modèle inédit basé sur une rémunération à hauteur de 90% des auteurs eux-mêmes. L’idée de son créateur Kim DotCom était de diffuser de la musique gratuite légale via MegaBox et des films gratuits via MegaMovie, deux services attendus cette année.

Un système qui ne verra vraisemblablement jamais le jour et qui alimente une rumeur voulant que les industriels de la musique et du cinéma soient indirectement à l’origine de la fermeture de MegaUpload.

Commentaires
Afficher 3 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • DanielBihouty@guest , 25 janvier 2012 15:25
    Il est vrai que les medias ont trés vite stigmatisé megaupload comme le super méchant qui aide les gens a telechargé illégalement. Or personnellement cela fait trés longtemps que j'ai utilisé megaupload pour ca bien trop lent et liens supprimé trop régulierement
  • quecg2 , 25 janvier 2012 18:55
    L'idée de rémunérer les artistes en priorité me parait plus que bonne ... (bien entendu il y a des frais "annexes" : studio, employés ...).
  • shooby , 26 janvier 2012 11:28
    Bien sur que se sont les studios qui sont à l'origine de cette boutade. Il est clair qu'avec un modèle qui privilégiait les artistes au détriment des majors, il fallait supprimer cette menace !
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter