Microsoft n'en a pas fini avec la commission européenne

L'imposition de Microsoft sur le marché européen est difficile. En effet, dernièrement, les brevets logiciels détenus par ce dernier inquiétaient quelque-peu la commission européenne par rapport à la concurrence. Des sanctions ont été prises en mars 2004 contre l'éditeur, lui demandant de fournir des preuves de sa conformité sur les règles européennes concernant la concurrence ainsi que de payer une amende record de 497.2 millions d'euros. L'échéance avait été fixée au 31 Mai 2005 à minuit, et bien que l'amende ait été payée presque immédiatement, les preuves de Microsoft attestant que leur pratiques sont bien conformes aux lois européennes ont été fournies à la dernière minute, après de longues discussions et négociations de l'éditeur. Les preuves ont cependant toutes été fournies avant l'heure fatidique, indique t'on à Bruxelles.

La commission européenne va donc maintenant pouvoir analyser les documents fournis par Microsoft et déterminer si oui ou non celui-ci respecte bien les différentes lois sur la concurrence imposées en Europe.

Rappellons que si les demandes de mars 2004 ne sont pas respectées, Microsoft s'expose à une astreinte de 5% de son chiffre d'affaire quotidien jusqu'à ce que les mesures demandées soient prises par la société.

Nous sommes donc dans la continuité des premières sanctions imposées a Microsoft, après l'obligation de sortir une version de Windows XP dépourvue de Windows Media Player, l'éditeur doit maintenant fournir une documentation technique complète sur ses produits. Connaissant la politique relativement protectionniste du géant de Redmond, il n'est pas très étonnant de les avoir vu trainer les pieds et discuter longuement sur le sujet.

Le jugement de Bruxelles sera rendu au plus tard au mois de Septembre, confirmant alors si Microsoft respecte bien les lois européennes.

Source : ZDNet.fr
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • raw
    Le pire, c'est que 500M€ ils s'en tapent, c'est quedal à côté de leur trésorerie !
    0
  • SiM07
    C'est du tout microsoft cela, enfin il cache leur source c'est assez normal. Enfin bon c'est assez pitoyable comme affaire
    0
  • In_utero
    Bof, si l'Europe parvient encore à traire Microsoft, cette grosse vache à lait de quelques millions de dollars, pourquoi pas... :-P
    0