Microsoft : ses dix commandements pour 2006

Infos-du-Net.comLes défis, Microsoft connaît bien ça.
Au mois de janvier 2004, Bill Gates, cofondateur de Microsoft, parmi les plus gros éditeurs de logiciels au Monde, fait une annonce sensationnelle en promettant une éradication du spam dans les deux années à venir grâce à une « solution magique » dont il avait le secret.
La firme se lançait donc un défi en guise de bonne résolution pour l’année 2004 en promettant la mort d’un des fléaux numériques les plus gênants à ce moment.
Aujourd’hui, le spam n’a toujours pas été éliminé, mais il est bien plus présent qu’il y a deux ans (vous me direz, il reste encore une quinzaine de jours avant que l’échéance lancée par Bill Gates arrive à son terme).
Mais la firme de Redmond ne compte pas s’arrêter là et continue avec les bonnes résolutions, et pose déjà les siennes pour l’année 2006...

Microsoft et sa traversée du désert

C’est donc une liste de 10 engagements que la firme s’engage à tenir tout au long de l’année 2006, année qui verra l’arrivée d’Internet Explorer 7, de Windows Vista et du nouvel Office, et donc une année charnière pour l’éditeur qui en profite pour faire également un peu de ménage dans sa politique.
C’est donc la société d’étude « Directions on Microsoft », spécialisée dans l’analyse stratégique de la firme de Redmond, qui publie ces dix challenges pour l’entreprise, précisant que «Si Microsoft ne se préoccupe pas de ces questions stratégiques, cela pourrait mettre un terme à sa croissance ininterrompue depuis 25 ans... et laisser la porte ouverte à des concurrents plus jeunes et de plus petite taille.»
Le ton est donc donné, et le premier des dix commandements sera bien entendu de promouvoir l’arrivée de son nouveau système d’exploitation afin qu’il fasse une entrée réussie sur le marché.
Il faudra donc convaincre les clients (notamment les entreprises) de l’importance de migrer vers Windows Vista.
Autre défi de taille : réduire une bonne fois pour toutes le nombre de bugs et de failles qui entachent considérablement la qualité de Windows depuis des années.
Il est clair que ce principal défaut de Windows pourrait ainsi se transformer en avantage, si le problème de la sécurité et de la stabilité se voyait définitivement résolu, et non simplement corrigé ou patché comme à l’habitude.
L’éditeur devra ensuite tour à tour apporter plus de clarté dans la vente de ses logiciels, puis fournir des outils de développement de nouvelle génération aux développeurs afin qu’ils puissent créer des programmes pour Windows Vista.
Autre point important, la stratégie Internet de l’éditeur, qui ne peut rester de marbre face à la montée en flèche de Google.
L’éditeur devra donc renouveler sa stratégie Internet, particulièrement au niveau de la publicité en ligne.
Le marché des PME n’est pas non plus oublié, puisque Microsoft devra développer son catalogue à destination de ces entreprises.
Ce renouvellement passera également par la proposition de documentation concernant le systems management platform, à savoir les logiciels gérant d’autres logiciels.
La ponctualité est elle aussi à l’ordre du jour, puisque l’éditeur devra faire preuve de transparence et respecter ses calendriers.
Microsoft devra s’affirmer dans le domaine des consoles de jeu et imposer sa Xbox 360.
Enfin, il aura pour mission d’améliorer son programme de licences de produits en gros volume pour les entreprises afin de conserver une certaine cohérence avec ses cycles de produits.

Source : ZDNet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • DaPoulet
    Espérons que ces promesses seront tenues, si c'est le cas ca ne pourra être que bénéfique pour Bilou :yeap:
    Au passage j'ai eu entre les mains une verion Beta de Vista, et je doit dire que ca rend pas mal, interface graphique est plus soigné, malgré une copie evidente de l'univers Aqua d'Apple mais bon.
    Au niveau des fonctionnalités, pas mal de petites choses on etes rajoutées pour palier au fouillis qu'etait Windows XP (menu démarrer en somme).
    Je pense que Vista va bien donner.Reste a svoir si des bugs seront présent (ce qui sera evident, vu que chauqe système d'exploitation comporte son lot).
    Pour le spam, Microsoft a du voir trop loin, le supprimer c'est possible mais totalement, j'y crois pas trop...
    :chance: Bill :p
    0
  • Ikkei
    Citation:
    Microsoft devra s'affirmer dans le domaine des consoles de jeu et imposer sa Xbox 360.

    Waaa ça va être dur, ça ; une fois sortie il est dur de changer la console pour qu'elle soit mieux que la PS3, y'a pas de service pack pour gonfler les puces M. Gates ! Allez, la 2e place c'est pas si mal... Quoiqu'en rentabilité, la Nintendo Révolution risque bien de vous laisser sur place. 8-)

    Citation:
    améliorer son programme de licences de produits en gros volume pour les entreprises afin de conserver une certaine cohérence avec ses cycles de produits.

    Oui, bien sûr, ils vont simplifier la vie des services informatiques en sacrifiant leur propre rentabilité, alors qu'ils ont une position dominante incontestable dans les OS de postes de travail...
    Ceci dit, ils ont déjà fait un effort sur les serveurs par l'intégration des instances virtuelles (faire tourner plusieurs OS sur un seul serveur), et ont été les premiers à le faire avant les gros du métier. Nice move.

    Y'a du boulot chez Microsoft pour 2006 ! Ils embauchent aussi ? :-D
    0
  • Twiggy38@IDN
    Sur le plan des consoles ils ont choisi la stratégie de la sortir en premier et avant les fêtes, ce n'est pas si mal je pense. On verra bien dans un an avec un bilan provisoire si ça a payé.
    Puis l'avenir est dans les jeux, on verra donc qui va gagner ou perdre des parts de marché en fonction des exclusivités.

    Cependant n'oublions pas que le plus important n'est pas les parts de marché mais le résultat des ventes (consoles + jeux + accessoires).

    En ce qui concerne la simplification des licences gros volume c'est vraiment utile et je ne pense pas que ça nuise réellement à leur rentabilité, selon moi ça va plus faire évoluer les volumes donc la rentabilité sera équivalente. De plus il y aura moins de besoins au niveau du Back-Office pour les questions de licence.

    PS : ils embauchent pas mal oui (enfin dans les domaines du Management, du Marketing, des chefs de projets et des ventes, ainsi que dans les domaines plus liés aux normes : environnement, ISO, qualité, ... Dans les domaines de l'ingénierie je ne sais pas).
    0