Internet Explorer 10 : la fonction Do Not Track coince

La fonction Do Not Track, définie par défaut dans Internet Explorer 10, ne plaît décidément pas à tout le monde. Dernier détracteur en date : Apache, le serveur qui équipe plus de 58% des sites Web (à titre de comparaison, 15,70 % seulement des sites mondiaux utilisent une solution Microsoft).

Roy Fielding, cofondateur d'Apache, vient en effet de mettre à disposition un patch, qui désactive Do Not Track sur tous les sites équipés de son logiciel. Pour mémoire, le module Do Not Track empêche un site de suivre l'utilisateur et d'enregistrer des informations sur son activité, ses préférences, etc. On le retrouve dans d'autres navigateurs comme Firefox (option "Indiquer aux sites web de ne pas me pister"), Opera ou Chrome. Mais sur ces browsers, la fonction n'est pas activée par défaut.

Or, lorsqu'on installe Windows 8 en mode express, Internet Explorer 10 active la fonction en question, sans laisser le choix à l'utilisateur. La version d'IE 10 pour Windows 7 du navigateur devrait également mettre en place l'option par défaut. Aucun choix n'est laissé à l'utilisateur, c'est ce qui semble déplaire fortement.

Mais au-delà du simple fait de laisser à l'internaute le choix du comportement de son navigateur, DNT est aussi la hantise des régies publicitaires, comme la DAA, spécialisée dans la publicité en ligne aux États-Unis. Une fois les publicités ciblées des annonceurs supprimées par DNT, rien ne dit que Microsoft n'utilisera pas son propre système et sa propre régie...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • manuch
    Citation:
    Une fois les publicités ciblées des annonceurs supprimées par DNT, rien ne dit que Microsoft n'utilisera pas son propre système et sa propre régie...
    Je dirais plutôt que Microsoft va moneiller le fait d'être exclus du DNT !
    0
  • free-lens
    cela déplairait encore plus !
    0