Surface Pro : le problème de batterie fait réagir Microsoft

La tablette Surface Pro de Microsoft devrait être disponible à la vente dans deux jours aux États-Unis. Mais les premiers modèles de la tablette Surface Pro ont été diffusés aux médias américains et si la tablette semble davantage plaire que sa petite sœur sous Windows RT, il reste un problème important que Microsoft avait déjà mentionné il y a quelques mois : l’autonomie. Selon les premiers tests de sites comme The Verge ou Anandtech, la tablette tiendrait entre 4 et 5,30 heures. Ce qui la place dans les dernières positions face à des appareils comme l’iPad 4, la Transformer Prime d’Asus ou même la Surface RT.


Une cover pour améliorer l'autonomie

Microsoft a admis avoir réduit la longévité de la batterie au profit de la légèreté de l’appareil. Mais dans une discussion sur Reddit, Panos Panay, responsable de l’équipe en charge de Surface, répond à toutes les interrogations des internautes concernant la tablette. Ce qui pourrait apporter une bonne nouvelle à tous ceux que l’autonomie de la tablette inquiète. A la question d’un internaute « est-ce que Microsoft a un projet pour une batterie externe ou un clavier plus épais qui aurait lui-même une batterie ? », l’équipe de Surface répond « cela nécessiterait d’améliorer la capacité du connecteur principal, afin de transférer davantage de courant entre le périphérique et la batterie principale. Ce que nous avons fait… »
Microsoft pourrait donc proposer une touch cover ou une type cover plus épaisses, permettant d’accroître l’autonomie de son appareil (à condition de l’utiliser comme un mode Ultrabook, donc). L’ensemble sera néanmoins plus lourd, la tablette Surface Pro pesant déjà à elle seule 1 kg.


Une capacité légèrement étendue

Enfin, dernier point : toujours selon Microsoft, dans sa version finalisée, la tablette devrait également gagner quelques Go supplémentaires. En effet, les premiers modèles qui ont été présentés il y a une semaine souffraient d’une réduction « pharaonique » de l’espace disponible. On passe en effet de 64 Go d’annoncés à seulement 23 Go d’exploitables. Mais en réalité, la tablette devrait plutôt offrir 30 Go d’espace libre. Pas de quoi tomber en pâmoison, mais c'est toujours ça de gagné...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • bosscat
    En même temps, coller un hardware d'ultrabook ou de macbook air dans le format d'une tablette 10", même en l'épaississant, y'a pas de miracle. Faut se faire à l'idée qu'on a affaire une tablette survitaminée ou à un ultrabook ergonomique, il est logique que ça bouffe. On a la possibilité de faire tourner des softs bien plus gourmands qui ne pourraient pas vraiment tourner (ou du tout) sur les tablettes IPAD/Android/Win8 clovertrail. On ne peut pas résoudre la quadrature du cercle comme ça. Un ultrabook a moins d'autonomie qu'un gros portable de 15 ou 17", c'est la même chose ici mais dans un format plus petit. On a le même problème avec les smartphones par rapport aux tél d'il y a 4 ans.
    Pour gagner en autonomie, faut faire un clavier plus épais avec une batterie ultra plate et un cpu moins énergivore.
    0
  • locheloche
    Oui moi je pense que la surface pro est un très bon compromis.
    Assez de puissance et la bonne architecture pour lancer tous les programmes existants en plus des nouveaux dans un poids et un encombrement réduit au maximum.
    0