Microsoft fait machine arrière sur la Xbox One

C’est ce que l’on appelle un magnifique rétropédalage. Microsoft a officiellement annoncé hier soir sur le site de la Xbox One avoir écouté ses utilisateurs. Le billet intitulé « Your Feedback Matters » (votre avis compte) est signé du directeur de l’« Interactive Entertainment Business ». Il revient sur les deux principaux griefs qui avaient soulevé la communauté de joueurs Xbox lors de l’annonce de la console : la nécessité d’être connecté à Internet au moins une fois toutes les 24 heures pour pouvoir jouer et l’impossibilité de prêter librement un jeu à un ami.

Ces brides ne sont donc plus d’actualité, le tout fonctionnant « comme aujourd’hui sur Xbox 360 ». Une bonne nouvelle en soi, mais ces restrictions ont eu très mauvaise presse, surtout face à une PlayStation 4 qui ne présentait aucune limite d’utilisation. Reste encore un souci : le Kinect 2. Le dispositif de Microsoft sera allumé en permanence et pourra tranquillement surveiller vos habitudes. Une véritable intrusion dans la vie privée, qui commence déjà à provoquer des réactions politiques outre-Atlantique. Un projet de loi vise à protéger les futurs utilisateurs de la console dans les états de Caroline du Nord et du Massachusetts. De quoi faire réfléchir encore un peu plus Microsoft ?

La seule question qui demeure est : n’est-il pas trop tard ? L’image de la nouvelle console de Microsoft est déjà bien ternie avant même son lancement, il n’est pas certain que les joueurs reviendront aussi facilement. En tout cas, depuis l’annonce, le sondage en ligne XboxOnevsPSFour ne connait aucun revirement de situation pour l’instant.

Xbox One vs PS4 : le match des consoles

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire