Boeing : un missile capable de désactiver tout appareil électrique

On pourrait croire à un gadget tout droit sorti du nouveau James Bond mais il n’en est rien. Le constructeur Boeing serait actuellement en train de plancher sur un nouveau missile capable de désactiver toute forme d’électronique grâce à un système d’ondes. Ordinateurs, serveurs, appareils électroménagers ou encore éclairage, tout y passe.


Inspiré des films et séries de science-fiction


Nommé Counter-electronics High-Powered Microwave Advanced Missile Project (CHAMP), il a été testé dans l’Utah (aux États-Unis) récemment avec succès. Cette idée, inspirée de nombreux films et séries sur le sujet, est enfin en passe de devenir réalité. Il s’agit d’une arme inoffensive sur l’homme et peut viser plusieurs immeubles individuellement.


Pour le moment, il ne s’agit que d’un prototype et il n’est pas dit qu’un tel missile soit réellement mis à disposition de certains pays pour neutraliser certaines zones stratégiques. Pour les plus curieux, une vidéo de démonstration peut être visionnée sur le site de Boeing à cette adresse.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • K-3
    Pas mal pour stopper toutes activités électroniques au dessus des futurs objectifs iraniens. Les pauvres avec leurs chandelles en train d'essayer d'envoyer des missiles inactifs, je vois déjà la scène...
    0
  • K-3
    FUTURES UTILISATIONS IRAN
    Pas mal pour stopper toutes activités électroniques au dessus des futurs objectifs iraniens. Les pauvres avec leurs chandelles en train d'essayer d'envoyer des missiles inactifs, je vois déjà la scène...
    0
  • dieselpub
    Ca ne choque personne que la caméra en train de filmer les PCs fonctionne toujours, elle?
    C'est bidon comme arme, parce que même si ça fonctionne, un bon blindage électromagnétique doit pouvoir résoudre le problème assez facilement: enfermer ses machines dans un container en acier, et voila.
    Quand aux installations iraniènnes, si comme on le suppose, elles sont déjà entérrées dans des bunker en béton armé, il ya fort à parier que le feraillage du béton fasse déjà office de cage de faraday, au moins partièllement.
    0