Nadine Morano en a marre de se faire insulter sur le Net

Nadine MoranoNadine MoranoDepuis sa nomination au poste de secrétaire d’État à la famille, Nadine Morano fait partie des personnalités politiques les plus attaquées sur Internet.  La secrétaire d’État se dit victime d’un phénomène de vidéos insultantes sur Internet. À tel point qu’elle s’est décidée à porter plainte le 10 février dernier ce qui risque de créer un précédent dans les rapports entre personnalités publiques et utilisateurs de plateformes vidéo.

Des IP très surveillées

Ainsi, la police a demandé à Youtube et Dailymotion de livrer les coordonnées des commentaires qui auraient tenu des propos discriminants à son égard, que ce soit dans les vidéos ou les commentaires qu’elles suscitent.  Les deux sites seront donc contraints à fournir l’adresse IP de leurs utilisateurs. Il ne restera plus à la police qu’à interroger les FAI pour remonter la piste jusqu’aux contrevenants présumés.

Une demande rare

Selon le cabinet de la secrétaire d’État, le cas de Nadine Morano ne serait qu’un prétexte pour lutter contre un phénomène bien plus répandu : les propos insultants qui polluent la toile.  Du côté des hébergeurs de vidéo, on s’étonne de zèle, comme l’a confirmé Giuseppe Demartino, directeur juridique de Dailymotion, à nos confrères du Monde : "Nadine Morano ne nous a jamais contactés avant de porter plainte". "C'est la première fois que nous recevons une réquisition dans une affaire impliquant un politique, même de manière amiable, c'est très rare qu'un politique nous demande de retirer des commentaires".

Youtube ne craint rienYoutube ne craint rienDaylimotion non plusDaylimotion non plus

Paradoxe

Il faut savoir qu’un site de partage de vidéos n’est pas responsable des propos tenus par les internautes qui le visitent. Il est seulement tenu à les supprimer sur simple demande de la personne visée par les insultes. L’ironie dans cette affaire, c’est que les personnes ayant tenu des propos injurieux risquent des poursuites sévères tandis que leurs commentaires seront toujours en ligne puisque aucune demande pour les retirer n’est parvenue auprès des plateformes vidéo.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
53 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    D'un autre coté si on ne veut pas se faire insulter il ne faut surtout pas faire de la politique parceque c'est quand même un des premier risque que l'on prend quand on se lance la dedans ...
    4
  • noldarn
    Clair : il faut savoir accepter (ou ignorer) les critiques lorsqu'on occupe une position médiatique !
    Imaginez que tous les personnages publics se lancent dans des procédures judiciaires à la moindre insulte : les tribunaux n'ont pas fini d'être engorgés !!!
    1
  • fr78
    Etre critiqué et être insulté, c'est 2 choses très différentes.
    0