En pleine crise, Motorola change de tête

Ed Zander Après un premier trimestre très délicat, la branche combinés mobiles de Motorola est bouleversée dans sa hiérarchie avec l’arrivée d’un nouvel homme fort à sa tête.

Déficit annoncé

C’est donc Stu Reed, ex responsable de la division approvisionnements qui est chargé de redresser la barre aidé de Greg Brown, l’actuel vice président du groupe.

Motorola qui tablait sur un retour aux bénéfices pour l’exercice 2007 a été contraint de revoir ses objectifs à la baisse et c’est au contraire un bilan déficitaire qui s’annonce de plus en plus clairement.

L’analyse : Motorola est en grande difficulté. Après l’annonce de la suppression de 4 000 emplois le 30 mai dernier, qui faisait déjà suite aux 3 500 déjà prévus cette année, c’est la hiérarchie du groupe qui est visée. Mais ces mouvements au sommet de la branche combinés mobiles ont-ils pour seuls but de relancer l’activité du constructeur ou simplement de sauver la tête, déjà « mise à prix » par les actionnaires, d’Ed Zander, le président du groupe.