Mozilla critique le choix du navigateur dans Windows

La décision de Microsoft de proposer à l’installation de Windows le choix du navigateur, bien que prise sous la pression de la Commission Européenne, devait au départ contenter les développeurs concurrents dans le domaine. Pourtant, Mozilla ne semble toujours pas satisfait par cette décision, et dénonce un système visant à orienter le choix des utilisateurs.

"Les gens n'ont rien à choisir"

« Le ballot screen dit aux gens qu’ils sont déjà en train d’utiliser Internet Explorer et donc qu’ils n’ont rien à choisir, juste à commencer leur navigation », dénonce Jenny Boriss, designer pour Firefox chez Mozilla. Le fait que ce choix pourrait s’afficher à partir d’Internet Explorer n’est pas étranger à de telles critiques, puisque les utilisateurs, selon Mozilla, pourraient ainsi ne pas voir l’intérêt de pencher vers un autre navigateur. « Même si tout est mis en place dans la proposition actuelle de la manière la plus positive possible, Internet Explorer aura toujours une place privilégiée dans les installations de Windows », avait déjà indiqué la Fondation Mozilla il y a quelque temps.

Autre point qui semble tracasser lourdement Mozilla : l’ordre des navigateurs dans ce choix. Il fallait bien en choisir un, et Microsoft a donc décidé de les classer par ordre alphabétique des éditeurs. Ainsi, non seulement Microsoft se trouve devant Mozilla, mais surtout Apple prend la première position. « Cet avantage disproportionné rend réellement cette idée mauvaise », continue Jenny Boriss, « Safari a la plus petite part de marché des cinq navigateurs. Si Safari est un bon navigateur sur les Mac, Apple n’a pas fait beaucoup d’efforts pour le rendre compétitif sur Windows. Donc, en plaçant Safari en première position, l’écran de sélection le représente comme l’application recommandée alors qu’il n’est sûrement pas celui que l’utilisateur veut ». Pour l’éditeur, les navigateurs devraient être classés par ordre de parts de marché.

Il s’agit donc d’une critique acerbe de la part de Mozilla, non seulement à l’égard de Microsoft, mais aussi à l’égard d’autres concurrents. Rappelons que ce choix du navigateur, validé par la Commission Européenne, doit donner à l’utilisateur le choix entre plusieurs navigateurs afin de ne pas désavantager ses concurrents : Internet Explorer de Microsoft, Firefox de Mozilla, Safari d'Apple, Chrome de Google et Opera d'Opera Software.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
28 commentaires
    Votre commentaire
  • LVM
    Oh chez Mozilla on a peur de Safari ? :o

    Je croyais que les alternatives c'était bien et que le meilleur gagne bla-bla... ?
    Ça s'applique pour FF mais pas pour les autres ? :sarcastic:

    Franchement la madame qui dit que l'intégration Win de Safari est pas bonne devrait jeter un oeil à la version 4. Et question intégration FF fait assez rire avec son interface bricolée et sa version Mac à côté de la plaque.

    Et elle devrait jeter un oeil plus souvent aux stats car Safari est devant Chrome et Opera, donc 3eme et pas 5eme:
    http://marketshare.hitslink.com/browser-market-share.aspx?qprid=0

    Faut dire qu'entre ça, la montée du webkit, et FF qui fait de la figuration dans l'univers mobile (déjà largement dominé par ce même webkit), la pauvre dame je voudrais pas être à sa place...
    -2
  • jun2
    @lvm
    Tu me retires les mots de la bouche...
    0
  • brakbabord
    Safari n'est pas un logiciel libre, il est privateur et ne fonctionne que sur Windows/Mac. En cela c'est déjà un mauvais logiciel. D'autant qu'avec Apple on peut s'attendre à tout.

    En plus Microsoft n'a pas le droit de redistribuer Safari (car il n'est pas libre), ils ne devraient pas le proposer.
    2