Vie privée : les timides efforts de Chrome et Firefox

Mozilla et Google auraient changé de cheval de bataille pour leurs navigateurs : désormais, le maître-mot serait «confidentialité». La sécurité des données privées, mais aussi des habitudes de navigation des internautes font partie des nouvelles problématiques sur Internet et c’est donc tout sauf une surprise de voir Firefox et Chrome se pencher sur la question. Mieux, les deux navigateurs proposeraient des fonctionnalités pour échapper aux annonceurs dans leurs prochaines mises à jour.

Pour l’instant, les mesures de protection des données sont bien timides. Chez Firefox, le dispositif porte un nom : DoNotTrack (traduisez, ne pas suivre), mais il n’a rien de contraignant pour les sites. Il stipule que c’est à l’internaute de demander, via un bouton, un maximum de confidentialité lors de sa navigation mais il n’oblige en rien les sites consultés à respecter cette demande.

L'adage de l'œuf et de la poule appliqué à Internet

Chez Google, les mesures sont à peine plus engagées puisque pour le moment Chrome s’attaque surtout à la gestion des «cookies», autrement dit l’historique de navigation. Il empêcherait ainsi que les mêmes publicités suivent un internaute tout au long de sa navigation.

La difficulté de l’entreprise est résumée par Alex Fowler, l’un des responsables de Mozilla, sur le blog de la fondation : «Mozilla reconnaît que ce problème est du type de celui de l'œuf et de la poule (...) La difficulté, c'est qu'il faut que les navigateurs aussi bien que les sites mettent en oeuvre (le système) pour qu'il soit pleinement efficace».

Pour l’instant, les deux entreprises ont à peine dépassé le stade des bonnes intentions. Mais il ne fait aucun doute que des avancées significatives auront lieu dans les prochains mois. Et pour cause, C’est la FTC (le juge de paix des marchés américains) en personne qui recommande une meilleure gestion de la vie privée sur les navigateurs, avant d’en faire une exigence...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • manuch
    On est bien tous d'accord pour dire qu'ils (Mozilla, Google et les autres) ne vont pas scier la branche où ils sont assis. Donc il est clair que ce ne seront que des bonnes intentions.
    0
  • Jouflu
    Euh.. Je vois bien la branche de Google pour ce qui est des annonces et des pubs, mais je peine à voir celle de Mozilla; quelle avantage pour la Fondation Mozilla?
    0
  • Sundevil
    Mozilla étant financé en grande partie par google, si google a moins d'argent car les pubs sont moins ciblées (donc moins cher), google reversera moins a firefox.

    Pour ce qui est de chrome, je vois mal google se tirer une balle dans le pied ...
    0