La console cachée de Nintendo abandonnée

Nintendo vient d’annoncer par la bouche de son P.D.G., Satoru Iwata, que sa nouvelle console portable ne verrait finalement pas le jour.

« Nous avons sabordé une nouvelle console »

Le constructeur japonais avait donc un projet en préparation et nous ne l'aurons jamais entre les mains. C'est un cas que l'on relève peu souvent sur le marché des consoles, tant l'industrie gravitant autour d'une machine est énorme. Selon les propos de Satoru Iwata recueillis par CNBC, « Ce n’est pas la première fois dans l’histoire de Nintendo que nous avions une machine terminée que nous avons finalement décidé d’annuler. »

La machine de secours

Nintendo a toujours une console de secours dans ses cartons au cas où l’actuelle serait boudée par les consommateurs. La petite dernière, la DSi, s’étant déjà vendue à plus d’un million d’exemplaires en deux mois, en Europe et aux États-Unis, la firme nipponne ne juge pas nécessaire de la remplacer ou de saturer le marché avec une troisième console portable. « Lorsque nous lançons un nouveau hardware, la chose la plus importante est de maintenir notre vitesse de croisière. Si l’introduction d’une nouvelle machine n’y fait rien, eh bien... », complète Satoru Iwata.

Pas de Wii HD, mais peut-être une Wii II HD

Quant aux détails sur la console fantôme, rien n’a filtré de Nintendo. Il faudra rester sur ses suppositions. Poursuivant dans ses abandons, Nintendo annonce que la Wii actuelle ne sera pas déclinée en version HD. « Nous n'avons pas trouvé de raison suffisante de la rendre compatible HD pour l'instant. Quelle est la signification pour les utilisateurs ? Je ne pense pas que nous devrions le faire, sauf si nous en trouvons une raison », assure Satoru Iwata. Toutefois, si une nouvelle console de salon devait voir le jour chez Nintendo, « elle supporterait probablement la HD car c’est désormais un standard dans le monde. » On attendra donc la Wii II.

Nintendo DSi : le test de la nouvelle DS