Nintendo 3DS : le frottement d'écrans et ses conséquences

La 3DS de Nintendo se vend mal. Avec 750 000 unités écoulées depuis sa sortie, c’est un fait. Pour couronner le tout, elle aurait un problème de conception au niveau de ses écrans.

Ces derniers se touchent au niveau du cadre de l’écran inférieur. L’écran principal étant plus large, cela provoque son usure prématurée à force de le manipuler. Nintendo a bien prévu des patins de chaque côté de la console pour protéger les écrans. Malheureusement, ceux-ci ne sont pas assez épais. Aussi, des utilisateurs se sont retrouvés avec des marques permanentes sur leur écran.

Après plusieurs plaintes, Nintendo a déclaré qu’il ne prendrait pas ce problème en charge. Le géant japonais recommande aux possesseurs de 3DS de placer un bout de tissu ou de plastique entre les deux écrans lorsque la console est fermée. Une réponse qui pourrait être mal perçue par les consommateurs.

Pour pallier ce défaut, certains utilisateurs ont eu l’idée d’utiliser une Xbox 360, et plus particulièrement les patins qui se trouvent sur la base de la console. Ces derniers ont la dimension idéale pour se fixer sur la 3DS et protéger durablement ses écrans. Une solution maison qui valait la peine d’être citée.