Nintendo : les Linkers interdits en France

La Cour d’Appel de Paris a statué. La vente de Linkers pour DS est désormais interdite en France.

Cette décision fait suite à la condamnation de Divineo et cinq autres entreprises « pour avoir importé, vendu et distribué des dispositifs de copiage de jeux vidéo », rapporte Nintendo France. Pour les faits qui leur sont reprochés, ces sociétés écopent d’amendes allant jusqu’à 460 000 euros, de dommages et intérêts pour un total de 4,8 millions d’euros ainsi que de peines de prison avec sursis.

Avec un tel jugement, la France rejoint l’Allemagne, la Belgique, la Grande-Bretagne, l’Italie et les Pays-Bas dans la lutte contre le piratage de matériels Nintendo. Rappelons qu’un Linker est une cartouche DS disposant d’un port microSD. Ce dernier permet à l’utilisateur d’y insérer une carte contenant des copies de jeux. Via cette méthode accessible à tous, la console portable de Nintendo est l’une des plus piratées.

Nintendo : la guerre impossible contre les linkers DS