Nintendo ne veut pas baisser le prix de sa Wii U

La Wii U a enregistré un démarrage quelque peu décevant par rapport aux attentes de Nintendo, qui a récemment publié ses derniers résultats financiers. Pourtant, le président de la firme japonaise Satoru Iwata a réaffirmé auprès des actionnaires et du public qu’il ne fera pas appliquer de baisse de prix sur la console, qui est déjà vendue à perte pour le constructeur.


« Avec la Wii U, nous avons adopté une position agressive en fixant le prix en deçà du coût de fabrication, nous n’allons donc pas prévoir de baisse de prix. Je veux que ce point soit absolument clair. Nous avons tiré une leçon de la Nintendo 3DS et allons en faire bon usage », a expliqué Satoru Iwata auprès des actionnaires de Nintendo, lors de la présentation des résultats financiers de l’entreprise. La Nintendo 3DS fait en effet office d’exemple à ne pas suivre désormais, tant son démarrage a été difficile. En fixant son prix à 250 euros, Nintendo réalisait une marge conséquente en tablant sur le succès écrasant de la précédente DS, mais a dû faire face à de très faibles ventes au démarrage. Résultat : un prix presque divisé par deux quelques mois plus tard, et une console portable qui se porte aujourd’hui plutôt bien après un démarrage difficile.


La Wii U, quant à elle, est vendue 299 euros pour le pack basic, et 349 euros pour le pack premium, qui ajoute de la mémoire de stockage et inclut un jeu. Il s’agit donc déjà du prix plancher pour Nintendo, qui ne pourra pas se permettre de descendre plus bas malgré une certaine réticence du public à se jeter dessus.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire