Apple veut faire interdire Nokia aux États-Unis

La bataille juridique commencée en octobre dernier entre Apple et Nokia vient de prendre une tournure surprenante. Alors que les deux constructeurs se renvoient des accusations depuis des mois, Apple est finalement passé à la vitesse supérieure, et vient de demander l’interdiction des téléphones Nokia aux États-Unis.

Apple use des grands moyens

« Nous étudierons la plainte lorsque nous l’aurons reçue et nous continuerons à nous défendre avec vigueur », explique un porte-parole de Nokia. « Toutefois, cela ne change pas le fait qu’Apple utilise les innovations de Nokia depuis le premier iPhone en 2007 ». Du côté d’Apple, aucune déclaration n’a été faite à ce propos, à peine l’entreprise s’est-elle contentée de déposer auprès de l’U.S. International Trade Commission une demande d’interdiction d’importation aux États-Unis de tous les téléphones Nokia, sans donner de détails ni de commentaires.

L’affaire commence à prendre une ampleur démesurée. Nokia avait en effet ouvert les hostilités en octobre dernier, clamant que l’iPhone constituait une violation de plusieurs brevets déposés par la firme finlandaise. La réponse d’Apple avait été d’attaquer Nokia à son tour en décembre, l’accusant également de violer une dizaine de ses brevets. Fin décembre, Nokia décidait donc de saisir la Commission américaine de commerce international (ITC), toujours à propos de ses brevets, et attend une réponse pour fin janvier au plus tard. C’est donc sans attendre de réponse de l’ITC qu’Apple a pris les devants, en réclamant l’interdiction pure et simple des téléphones Nokia aux USA.