Sites en .xxx : universités, musées et le Pape jouent la prudence

Quelques jours après la mise à disposition des noms de domaines en .xxx, de nombreuses institutions se protègent d’éventuels débordements en déposant leur propre nom. Ainsi, plusieurs universités américaines, musées, multinationales, mais également le Pape ont choisi de réserver des sites en .xxx.

« À la base, on essaie de protéger le nom et la marque de l'Université, pour éviter que des gens s'en servent d'une façon qui ne nous plairait pas », explique Robert Sanders, porte-parole de l'Université de Californie à Berkeley, à l'AFP. Depuis la semaine dernière, l’organisme en charge de l’attribution des noms de domaine en .xxx, ICM Registry, a enregistré plus d’un million de visites par jour sur son site.

Le Louvre, Coca-Cola, Sony, le Vatican et l’AFP ont également déposé des adresses en .xxx. « Ces noms ne sont pas bloqués, ils sont seulement achetés pour que personne d'autre ne les achète », affirme Loren Pomerantz, porte-parole d’ICM Registry. « Avant le lancement, des gouvernements ont aussi pu suggérer des noms devant être réservés », ajoute-t-elle, « généralement des noms de responsables politiques ou des noms culturellement sensibles ».
Notons enfin que c’est McAfee qui assurera la surveillance quotidienne du domaine .xxx.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire