OLAP : une application iPhone pour connaître les loyers parisiens

L’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne (OLAP) vient d’annoncer une application gratuite pour smartphone permettant de connaître  le prix des loyers dans la capitale. L’application utilise la géolocalisation de l’appareil et propose une estimation moyenne du prix des loyers selon trois échelons : Valeur Basse, Moyenne et Valeur Haute.


Des loyers datant du 1er janvier 2011


Fondée sur des données d’enquête provenant de 17 000 observations à Paris, elle propose malheureusement des prix qui datent du 1er janvier 2011. « Cette nouvelle application s'inscrit dans un projet de transparence des marchés de l'immobilier. Elle est essentielle à la fois pour les professionnels, pour les pouvoirs publics et puis bien sûr pour les particuliers » souligne le ministre délégué au Logement Benoist Apparu.


Pour le moment, cette application n’est disponible que sur iPhone et iPad mais devrait être proposée sur les autres OS mobiles dans quelques temps.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • LocService
    Bonjour,

    Je pense que cette application est une bonne initiative mais malheureusement les données sont totalement déconnectées de la réalité du marché locatif actuel.

    Je me permets de vous apporter quelques précisions qui à mon avis expliquent ce décalage.

    1/ OLAP s'appuie sur les nouvelles locations ET sur les locations en cours qui sont forcément en décalage car l'évolution des loyers est réglementée en région parisienne et évolue moins vite que les prix du marché.

    2/ OLAP exclut les locations meublées qui représentent une part significative de l'offre locative privée de la capitale. Bien entendu, il est normal de ne pas prendre en compte ce que la mairie de Paris appelle les « locations meublées touristiques », Par contre comme le montrent les études citées ci-dessous la majorité des petites surfaces parisiennes sont louées meublées.

    3/ OLAP, comme les autres observatoires classiques, ne prend pas en compte les charges que le locataire paie à son propriétaire. Si l'on veut vraiment vérifier l’adéquation entre l’offre et la demande locative et estimer le poste logement des locataires je ne vois pas comment on peut raisonner sur un loyer sans les charges (cf étude ci-dessous). Tous les candidats locataires vous expliqueront que les propriétaires analysent leur capacité à honorer un loyer charges comprises.

    4/ OLAP présente ces résultats sous forme de loyer au m2 par type de biens ce qui oblige le candidat locataire à multiplier un prix au m2 moyen par une surface habitable qui varie en fonction du type de logement recherché. Franchement ce n'est pas très lisible pour un locataire ou un propriétaire.

    Pour connaître les loyers réellement pratiqués dans la capitale, LocService.fr propose gratuitement sur son site 2 outils interactifs. Le Locamètre (http://www.locservice.fr/loyers/budget.html ) qui mesure si le budget du locataire est en accord avec les loyers pratiqués et la Cote des Loyers (http://www.locservice.fr/cote-des-loyers/cote.html ) qui permet de connaître en 2 clics les loyers pour chaque type de locations.
    Vous constaterez que les résultats sont totalement différents de ceux d'OLAP. Enfin, pour ceux qui veulent en savoir plus sur le marché locatif parisien : http://www.gobocom.fr/presse/cp_observatoire_locservice_2012_paris.pdf .
    0