Des OLED Samsung en 2009

L'écarn OLED Samsung de 31 pouces précenté au CEBIT 2008Samsung vient d’annoncer ses écrans OLED (Diode Electroluminescente Organique) pour 2009. Pour justifier cette arrivée, le constructeur a indiqué qu’aujourd’hui cette nouvelle technologie peut être rentable et intéressante financièrement parlant pour le consommateur.

Durée de vie limitée

La technologie OLED a pour vocation de remplacer les écrans LCD et les écrans plasma sur tous les types d’appareils, allant du téléviseur à l’écran de téléphone portable. Plusieurs avantages plaident en faveur de l’OLED. Basée sur le principe d’électroluminescence, elle permet un meilleur rendu des couleurs, un meilleur contraste, des angles de vision agrandis ainsi que des épaisseurs d’écran réduites.

A l’inverse quelques inconvénients viennent peser dans la balance. Comme la lampe des vidéoprojecteurs, les composants des écrans OLED ont une durée de vie limitée. Ainsi, il ne faut pas espérer utiliser un écran de ce type plus de 35 000 heures actuellement, ce qui reste raisonnable tout de même, mais peut-être pas pour une utilisation télévisuelle récurrente.

Une technologie à développer

Sony XEL-1Toshiba, s’était penché sur la question pour allonger ce temps. Le constructeur nippon avait réussi à dépasser le temps de vie d’un LCD, soit 50 000 heures, avec son prototype. Un autre point négatif concerne la familiarisation de l’OLED avec son environnement : ses composants sont sensibles à l’humidité.

Il suffit simplement de bien les isoler, ce qu’on espère avoir avec les futurs écrans Samsung. Néanmoins, il faudra bien vérifier cette donnée sur les écrans bas de gamme si le marché s’ouvre largement sur cette nouvelle technologie.

Les produits actuels

Actuellement, Samsung a présenté un 31 pouces OLED lors du dernier CeBIT. Pourvu de trois ports HDMI, d’une dalle Full HD et d’un temps de réponse inférieur à 0,1 ms, cet écran aurait une durée de vie de 35 000 heures en utilisation régulière. De son côté, le géant Sony a déjà sorti un écran OLED destiné au grand public.

Doté d’une diagonale de 11 pouces, le XEL-1 n’est vendu qu’au Japon pour le moment, pour un tarif de 1200 €. Sony comme Samsung veulent augmenter leurs productions pour que le marché des téléviseurs OLED soit développé à l’horizon 2010. Un pari sur l’avenir auquel Toshiba a déjà renoncé.