Des écrans OLED abordables

Sony XEL-1Un des défauts majeurs des écrans OLED à l’heure actuelle reste leur extrême sensibilité à l’oxygène et à l’eau. Néanmoins, cela pourrait bien changer d’ici peu grâce aux recherches de l’IMRE (Institute of Materials Research and Engineering) qui serait en mesure de concevoir un nanofilm permettant une protection grandement accrue pour les écrans.

La nanotechnologie au service de l’OLED

Jusqu’à aujourd’hui, les constructeurs étaient obligés d’isoler totalement la dalle dans son écran pour éviter toute corrosion des matériaux organiques qu’utilise l’OLED. Cela entraînait alors des complications de fabrication et un coût élevé pour cette nouvelle technologie d’affichage. Aujourd’hui, l’IRME peut désormais atteindre une perméabilité inférieure à 10-6 g/m² par 39°C, dépassant ainsi tous les objectifs des constructeurs d’écrans OLED.

Un test extrême

L'écarn OLED Samsung de 31 pouces précenté au CEBIT 2008Ces fabricants sont simplement capables d’obtenir un taux de 10-3 g/m² dans un environnement à 25°C et avec une humidité de 90 %. Pour les tests des compétences de son nanofilm, de l’IRME a utilisé un contexte à 60°C avec une humidité de 90 %. Il a fallu 2300 heures, soit 96 jours, pour que les premiers signes de buée apparaissent sur l’écran. Le principal inconvénient des films utilisés par les constructeurs est leurs micro fissures. Dans les faits, le nanofilm de l’IRME les comble avec des nanoparticules permettant une perméabilité plus importante.

Un autre problème de calcul pour les scientifiques

Bien que cette nouvelle soit une avancée pour l’OLED, les chercheurs se sont fabriqués un autre problème avec ce nanofilm. Ils n’arrivent désormais plus à quantifier précisément l’efficacité de ce film à cause de ses données trop réduites. Mais cela reste secondaire, le résultat étant déjà là.

Des écrans OLED abordables dans peu de temps ?

En pratique, cette amélioration aura pour effet direct de grandir la durée de vie des écrans puis de faciliter leur fabrication grâce à une application du film simplifiée. Ce ne sont donc que des bonnes nouvelles pour le consommateur qui pourra plus rapidement que prévu se retrouver face à des téléviseurs OLED abordables.