Obake : l'écran élastique 2,5D



Dhairya Dand
et Rob Hemsley, deux étudiants du MIT Media Lab, ont mis au point un nouveau système d’affichage. Obake, c’est son nom, est un écran élastique qui réagit aux manipulations physiques.

Si les dernières années ont connu la gloire des écrans tactiles, ces derniers ne seraient pas immortels. A en croire le projet de Dhairya Dand et Rob Hemsley, l’interaction avec l’affichage a encore de belles innovations à dévoiler.

Leur projet est constitué d’une membrane malléable et d’une caméra capable de reconnaître les mouvements dans l’espace sur trois axes, soit Kinect avec la profondeur en plus. Fixée au-dessus de la membrane, elle interprète les manipulations de l’utilisateur. Ce dernier peut zoomer en étirant la membrane, compresser en la pinçant ou encore présenter plusieurs couches en tirant dessus. Encore plus impressionnante, la membrane de l’Obake peut se figer dans une forme donnée. On peut ainsi créer à loisir des montagnes ou des fosses sur une carte, par exemple.

Entre 2D et 3D

L’affichage interactif d’Obake s’apparente au final à de la 2,5D puisque ce qu’il projette est en 2D, mais qu’il est capable de se mouvoir en structure 3D. Il est certainement improbable de retrouver un jour cette technologie dans nos smartphones. Néanmoins, elle pourrait être utilisée en topographie. Pour Dhairya Dand, elle serait une source d’inspiration qui pourrait amener à des produits originaux comme un grille-pain que l’on pourrait adapter en fonction de la taille du pain puis remettre à sa forme initiale.

Obake

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire