Microsoft affine le projet OneCare

L’éditeur américain avait déjà évoqué l’année dernière la création de sa propre solution de sécurité pour son système d’exploitation, comprenant antivirus, anti-spyware, pare-feu ainsi que des fonctions de maintenances.

Microsoft avait déjà commencé à concrétiser ce projet en sortant en bêta son anti-spyware, fruit du rachat de la société Giant Software.

Ce logiciel était le premier de la suite Windows OneCare, qui devrait arriver l’année prochaine sur notre territoire...

En bêta depuis le mois dernier

Les testeurs américains peuvent se rendre compte du fonctionnement du système de sécurité de la firme de Redmond depuis environ un mois.
La suite logicielle que Microsoft annonce comme un "service complet de protection du PC" poursuit donc son avancement et devrait être disponible dans le courant de l’année 2006 en France.
La version actuellement en test propose un antivirus, un anti-spyware, un pare-feu (qui remplace alors celui intégré à Windows XP, notamment celui fourni dans le Service Pack 2) ainsi que des fonctionnalités de maintenances, permettant par exemple de créer des sauvegardes du système en vue d’une possible restauration.
Le service intégrera également un dispositif de surveillance ainsi qu’un assistant de performances du système.
Il sera par exemple en mesure de prévenir l’utilisateur lorsque le disque dur aura besoin d’une défragmentation, proposer la désinstallation de certains fichiers ou programmes devenus inutiles afin de gagner de l’espace disque, ainsi que visualiser les fichiers modifiés depuis la dernière sauvegarde du système.

Disponible sous forme de service

Windows OneCare ne connaîtra pas de version «boite» commercialisée en boutique, mais sera fourni aux clients sous la forme d’un service, permettant aux utilisateurs de télécharger et d’installer les composants souhaités.
Ce service se décline alors sous deux formes.
Une version ASP (Application Service Provider), qui évite à l’utilisateur d’installer la plupart des composants sur sa machine.
Tout est alors géré en ligne et l’utilisateur n’a presque rien à installer sur son système.
Le site de Microsoft devient alors l’interface d’utilisation du service, et tout passe par lui, y compris la vérification des fichiers du système.
L’utilisateur n’aura à installer que des filtres antivirus sur sa machine.
L’autre version permettra en revanche d’installer tous les composants du service sur son ordinateur.
La connexion Internet ne sera alors nécessaire que pour effectuer les éventuelles mises à jour, et tout se passera alors localement, sur la machine de l’utilisateur.
À ces deux versions pourrait venir s’ajouter une troisième, destinée elle aux entreprises, et proposant de plus amples fonctions d’administration.

Combien ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Quelle est la circonférence de l’univers ?

Le prix du service n’a pas été communiqué par la société, ni même le mode de paiement qui sera adopté, mais il semblerait que le plus probable soit un système d’abonnement mensuel.
Cette suite logicielle arrivera donc en France l’année prochaine, peu de temps avant la sortie de Windows Vista, qui reste le fer de lance de la société pour les mois à venir.
Visiblement, le but n’est pas de concurrencer directement les éditeurs déjà bien implantés sur le marché, comme Symantec (ce qui ne ressemble pas à la politique de Microsoft), mais plutôt de proposer une solution aux débutants qui veulent un système de sécurité efficace et simple.

Source : ZDNet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • Twiggy38@IDN
    Je parie que le commentaire suivant le mien sera un troll, mais bon.

    C'est bien de la part de Microsoft de proposer un logiciel de sécurité tout-en-un. le seul problème est qu'il faut être raisonnable en terme de prix, je ne pense pas qu'un abonnement mensuel soit un bon choix...
    0
  • zimpf
    bonne idée mais pourquoi ne pâs intégré sa a windows ou tous simplement le proposé gratuitement car si ils connaissent les virus et les failles exploités ils savent comment faire pour "colmaté" la breche donc moi je vois surtout sa comme une autre source de revenu pour ms qui poura dire que si vous etes pas bien protégé c'est pas a cause d'eux et leur manque de réactivité pour corriger les failles c'est parce que vous avez pas leur antivirus/parefeu


    PS : Pari gagné Twiggy38
    0
  • jb11
    Mouhai Mouhai Mouhai j'aime pas tro sa

    " Tout est alors géré en ligne et l'utilisateur n'a presque rien à installer sur son système.
    Le site de Microsoft devient alors l'interface d'utilisation du service, et tout passe par lui, y compris la vérification des fichiers du système. "

    En faite si j'ai bien compris il veulent verifier eux meme nos fichier système en ligne
    pour les laisser fouiller sur mon PC sa me di pas grand chose.
    C'est mon avi personnelle mais bon j'aime pas quond fouille dans mon pc
    meme si C'est microsoft.
    0