L'Etat est Open

Infos-du-Net.com
Dialoguer avec l'administration est toujours périlleux, et si l'e-administration est en cours de mise en place pour pallier cette lourdeur, encore faut il qu'elle soit accessible à tous. Pour ce qui est de la mise à disposition d'une connection Internet, on connaît la position de l'Etat depuis sa grande campagne de promotion de l'outil.

En revanche, pour ce qui est de l'interopérabilité, c'est a dire la facilité et l'efficacité de l'échange des données, c'est beaucoup plus flou. D'un côté des mesures vont dans le sens d'une ouverture (installation de Firefox et OpenOffice.org dans les gendarmeries) et de l'autre s'affiche un discours moins courtois (DADVSI, les sites Web officiels pleins d'ActiveX). Pour corriger cela, la DGME a lancé le 21 avril un appel à commentaires au sujet de l'interopérabilité technique afin de recueillir vos avis.

Un format pour tous, tous pour un format

La Direction Générale de la Modernisation de l’État veut finir de mettre au point le RGI, un document défini par l'ordonnance n° 2005-1516 du 8 décembre 2005 qui vise la spécification d'un "l’ensemble des règles dont le respect s’impose à tous pour faciliter les échanges et rendre cohérent l’ensemble constitué des systèmes d’information du service public". Etant donné que les principaux intéressés sont les administrés eux-mêmes, ils sont appelés à poster leur avis sur un Wiki mis en place pour l'occasion.

Des mesures très attendues ont déjà été suggérées, par exemple :

- Règle 0025 : Il est recommandé d’utiliser le format OpenDocument pour les échanges de documents bureautiques semi-structurés (traitement de texte, tableur, présentation).
- Règle 0026: Il est obligatoire d’accepter tout document au format OpenDocument pour les échanges de documents bureautiques semi-structurés (traitement de texte, tableur, présentation).
- Règle 0027 : est interdit de faire une migration depuis le format bureautique couramment utilisé par une organisation vers un format autre que le format ouvert OpenDocument.
- Règle 0044 : il est interdit d’utiliser des composants logiciels type ActiveX ou toute autre extension de navigateur (Flash hors animation, VML, etc.) au niveau des IHM Web.

Pour rappel, le format OpenDocument est un format XML ouvert très bien documenté qui permet de mettre en place tout type de documents electroniques. Validé comme standard par le consortium OASIS, il est en passe de devenir un standard ISO. De par ses caractéristiques, tous les logiciels peuvent potentiellement le lire et l'utiliser gratuitement. De surcroit, il existe des softwares libres et gratuits (OOo, Abiword, et bientôt KOffice et Star Office) qui l'utilisent ce qui le rend donc accessible à toute la population.

Un petit slogan pour finir : Donnez votre avis, joignez-vous au Wiki !

Source : Open-File.com
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • djamblade
    Apres une loi DADVSI alarmante, voici une once d'espoir pour le libre!!!

    Enfin d'ici a ce que les lobbys rentrent dans l'histoire pour foutre le dawa il n'y a qu'un pas qu'ils ne se generont pas de faire!

    ;-)
    0
  • gilles69
    Oui et il est toujours interdit de télécharger openoffice pour ne citer que lui, par des réseaux emule etc...

    Que de contradictions... je me demande si ces règles ne sont pas simplement économiques... je me réjouis de voir toute l'administration francaise sous Mandriva !!
    0
  • Riddick117
    Eh bin ou va le monde
    OpenOffice est nul
    Je dis pas que Office 2003 est bien
    Mais Office 12 ( 2007 ) est extraordinaire comparé à OpenOffice
    et je ne peux me passer de lui

    Alors si on nous oblige a passé au truc de ce genre ....
    0