Opera rencontre un large succès

Infos-du-Net.comInternet Explorer et Mozilla Firefox ne sont plus seuls sur le devant de la scène des navigateurs Web.
Il faudra désormais compter sur Opera, l’acteur inattendu du domaine, mais qui depuis les tous derniers jours explose des records en matière de popularité.

En effet, le logiciel qui était avant disponible contre une somme de 30 a réalisé des chiffres plus que satisfaisants depuis qu’il est devenu gratuit dans sa version 8.5, et Opera Software, qui développe le programme, se montre très satisfait de ces résultats.

Mais comment l'entreprise va-t-elle maintenant assurer son futur alors que son succès entraîne la perte de sa principale source de revenus ?

Un succès foudroyant

Le mardi 20 septembre, Opera version 8.5 était disponible.
La plus grande nouveauté que celui-ci apportait était que pour la première fois, la version complète et sans publicité du navigateur était entièrement gratuite.
Le 22 septembre, Opera Software, éditeur du logiciel, célébrait le millionième téléchargement de son programme sorti seulement deux jours avant.
Aujourd’hui, le dernier rapport indique que les téléchargements avaient dépasse 1.6 millions...
Ce succès inattendu est dû à plusieurs facteurs.
Déjà, le fait que ce dernier soit enfin gratuit pousse ceux qui ne le connaissent pas encore à l’essayer : ça ne coûte rien, on pourra évaluer soi-même les changements et les avantages/inconvénients, etc...
Ensuite, cette nouvelle version profite de sa gratuité pour amener des changements non-négligeables : navigation par onglets, raccourcis pour la souris, navigation par la voix, gestions des fichiers téléchargés, une possibilité de reprendre la navigation à la dernière page ouverte, etc...
Le navigateur a également la réputation d’être plus rapide que la concurrence.
Opera Software est d’un coup bien plus crédible quand il parlait en début de semaine de concurrencer des grands comme Internet Explorer ou Mozilla Firefox...

Mais comment Opera Software va se nourrir désormais ?

La plupart des financements d’Opera Software venaient justement de ce navigateur qui était vendu 30€ dans sa version sans publicités.
Maintenant que celui-ci est devenu gratuit et qu’il ne rapporte donc plus de revenus à l’entreprise, nous sommes en droit de nous demander de quelles peuvent bien être ses sources de revenus...
La gratuité d’Opera 8.5 pourrait par exemple être une stratégie visant tout simplement à se populariser, puisque la société continue de développer son marché grâce à la commercialisation de son navigateur en version mobiles (pour PDA et téléphones portables notamment).
D’ailleurs, pendant l’année 2005, l’entreprise a passé des accords avec des constructeurs comme Nokia, Motorola, NTT DoCoMo et Archos afin d’assurer ses rentrées d’argent...

Téléchargez Opera 8.5 dans la logithèque d'Infos-du-Net

Source : VNUnet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
28 commentaires
    Votre commentaire
  • M2k@idn
    Ca donne envie de le tester...
    0
  • Mathchoustone
    Je l'ai testé ! Et Bravo ! Enfin un bon concurrent de Firefox. Même s' il manque les options comme les extensions, thèmes... et puis la barre personnelle se place très mal je trouve :-?.

    Mais Bravo Opera !
    0
  • niobbe
    Citation:
    Ensuite, cette nouvelle version profite de sa gratuité pour amener des changements non-négligeables : navigation par onglets,

    La navigation par onglets éxiste depuis bien longtemps

    Citation:

    Le navigateur a également la réputation d’être plus rapide que la concurrence.
    Opera Software est d’un coup bien plus crédible quand il parlait en début de semaine de concurrencer des grands comme Internet Explorer ou Mozilla Firefox...

    La rapidité d'opera 8.0 a été testé il y a quelques mois, c'était et c'est toujours le seul naviguateur qui a une rapidité accrue de chargement des pages web


    J'espére qu'IE 6 passera bientôt en dessous de la barre des 70 % de part de marché
    0