Opera s'explique sur l'absence des favoris et promet leur retour

Si la nouvelle version d'Opera sortie la semaine dernière a de quoi séduire les amateurs de rapidité et de compatibilité, ceux qui utilisent le navigateur depuis de nombreuses années ont un beau reproche à lui faire : les favoris (ou signets) ont disparu. Ils se retrouvent alors, sur leur disque, avec un répertoire totalement inutilisable depuis le navigateur. L'éditeur du browser vient de publier un long billet sur son blog qui remet les pendules à l'heure. Selon un échantillon de plus de 100 000 utilisateurs, il apparaît clairement que les favoris en question ne sont que très rarement utilisés. Plus de 90 % des utilisateurs les boudent totalement, laissant ouverts en permanence les sites qu'ils consultent fréquemment. Opera a donc privilégié l'essentiel de ses ressources de développement, consacrées à la migration du moteur initial d'Opera vers celui de Chromium.

Néanmoins, la porte n'est pas complètement fermée, puisque Opera annonce le retour prochain des signets dans son navigateur. La fonctionnalité devrait changer de forme, et Opera ne donne aucune date de disponibilité, mais elle sera bien là. En outre, l'éditeur déclare déjà travailler sur l'édition 16 du navigateur, et que celle-ci sera très prochainement disponible en bêta (Next). Enfin, rappelons que la précédente édition 12.16 (qui utilise le moteur d'origine du navigateur et non celui de Chromium), devrait elle aussi connaître une mise à jour. Ça ne chôme pas chez Opera, en ce moment.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • H-hich
    Citation:
    la migration du moteur initial d'Opera vers celui de Chromium.


    Encore une fois vous vous trompez... Ce n'est pas le moteur de Chromium mais le moteur Blink travail de la collaboration de google et opera à partir de webkit.

    Citation:
    Enfin, rappelons que la précédente édition 12.15


    On est en version 12.16 depuis une semaine.
    0
  • Pacidemo
    Bonjour H-hich,

    C'est exactement la même chose. Je vous invite à visiter cette page :
    http://my.opera.com/ODIN/blog/

    Quelques extraits :
    "With Opera switching to Chromium and this complete UI remake"

    "Opera 15 is based on Chromium 28 — which means that it comes with Blink on board — but as it's an evergreen browser with a fast release cycle, we don't recommend reading too much into the digits — it's what's in it that counts."

    Merci pour l'édition l'édition 12.16, c'est bien noté. Je viens de modifier l'article en conséquence.
    0
  • shooby
    il y a vraiment eu beaucoup d'internautes qui se sont "fâchés" pour qu l'éditeur réagisse aussi rapidement ? Non parce que, pour ma part, quelque soit le navigateur que j'utisie, je ne me sert plus des favoris depuis des années !
    0